Circuit en Vendée : du Puy du Fou au Marais Poitevin en passant par La Rochelle

Une région française où il fait bon vivre pour passer de belles vacances d’été? La Vendée, évidemment, dont le chef-lieu est La Roche-sur-Yon… Laissez-vous guider au cœur de ce circuit que nous vous proposons, depuis le Puy du Fou jusqu’au Marais Poitevin en passant par La Rochelle.

La Rochelle : Crédit photo http://bit.ly/Nt7Sok

Et si vous débutiez votre séjour en Vendée par Chantonnay, une commune située à la porte du Bocage vendéen ? Cette petite ville calme est un havre de paix écologique et l’un des villages fleuris les plus beaux de France. Depuis ce petit coin de nature paradisiaque, vous partirez à la conquête du Grand Parc du Puy du Fou pour vivre une journée inoubliable : traversez toutes les époques, prenez-vous pour un certain MartyMcFly pour faire ce saut dans le temps si dépaysant et fantastique ! Depuis l’époque Gallo-Romaine, le Moyen-Âge, la Renaissance, jusqu’à la Belle Epoque, vous vivrez les plus riches heures de la région grâce à des spectacles grandioses dignes des plus grandes œuvres son et lumière. En cette année 2012, vivez les 35 ans de la fameuse Cinéscénie et découvrez un véritable feu d’artifice de nouveautés qui viennent célébrer cet anniversaire. Plusieurs spectacles s’offrent à vous : le signe du triomphe, les Vikings, le bal des oiseaux fantômes, le secret de la lance, Mousquetaire de Richelieu. Du côté des villages, vous traverserez la cité médiévale, le village du XVIIIe siècle ou le bourg de 1900. Les enfants s’amuseront au coeur d’une nature généreuse auprès d’animaux adorables, avant de découvrir d’autres spectacles ou le monde imaginaire de Jean de La Fontaine (nouveauté 2012). En famille ou entre amis, ce lieu magique est fait pour vous !

Le Puy du Fou 2012 crédit photo : http://bit.ly/NRcCDV

Plus loin, vous découvrirez La Rochelle, la fameuse « Porte Océane ». Capitale historique de l’Aunis, ce complexe portuaire est une cité millénaire, dotée d’un riche patrimoine historique et urbain. Nous vous conseillons la visite de la ville fortifiée avec ses nombreux bâtiments de défense et ses tours médiévales du Vieux-Port (la Tour Saint-Nicolas, la Tour de la Chaîne et celle de la Lanterne). Ces vestiges sont issus de l’enceinte médiévale du XIVe siècle rasée par Richelieu en 1628 lors du siège de la ville. La porte de la Grosse Horloge vaut vraiment le détour ainsi que l’Hôtel de ville Renaissance et de nombreux édifices classiques (dont l’Hôtel de la Bourse). Du côté des parcs et jardins publics, nous vous invitons à vous poser quelques instants au sein du Parc Charruyer (classé monument historique en 1931) et le Parc Frank Delmas, reliés par les Allées du Mail. Les plages, évidemment, vous invitent à des moments de farniente, comme sur la Plage de la Concurrence ou celle des Minimes (avec son Phare du Bout du Monde), sans oublier la plage de Chef de Baie et celle d’Aytré. Un circuit-séjour en Vendée ne serait pas ce qu’il est sans une visite du célèbre aquarium de La Rochelle situé au cœur de la ville depuis 2001. Il s’agit là de l’un des plus grands aquariums d’Europe avec ses quelques 10 000 espèces issues du monde entier : magique ! Les amateurs de musées s’y retrouveront aussi, parmi le musée des Beaux-Arts de La Rochelle (de 1844), le musée d’Orbigny-Bernon (1921, faïences et porcelaines), son musée d’histoire naturelle (1831), le musée du Nouveau Monde, le musée maritime, le premier musée des automates, etc.

Marais Poitevin, crédit photo : http://bit.ly/NeCATJ

Le Marais Poitevin et la baie d’Aiguillon forment encore une autre curiosité de cette région verdoyante : la Venise Verte (Maillezais, récompensée par le Label Grand Site de France), à la faune et flore exceptionnelles, vous invite à une ballade en barque, au rythme des canaux empruntés par les maraîchins sur des « plates » qu’ils manient à l’aide de leurs « pigouilles ». De là, vous pourrez visiter Tiffauges afin de découvrir avec stupeur le tristement célèbre Château de Barbe-Bleue : frissons garantis !

Publicités

Gullfoss ou la Chute d’Or sur la rivière Hvítá en Islande

Aujourd’hui, c’est la page facebook du journal Le Monde qui nous inspire, par la publication d’une photo de Gullfoss, une succession de deux chutes d’eau situées sur la rivière Hvítá en Islande.

Gullfoss, Islande (Le Monde)

Gullfoss ou la Chute d’Or est à elle seule un phénomène naturel poétique lorsque l’on sait que son nom vient de l’arc-en-ciel que l’on peut souvent voir au-dessus de la chute d’eau.

Crédit photo : http://bit.ly/M2XiRZ

Absolument impressionnante, la chute de Gullfoss est un site touristique essentiel en Islande : d’une hauteur de 32 mètres et d’une largeur de 70 mètre, Gullfoss attire les curieux sur la route des chutes d’eau et des geysers en Islande. La zone de Geysir s’offre aussi à tous les amateurs de sensations fortes avec ses sources d’eau chaude, ses bassins de boue et bien évidemment, les plus grands geysers du monde. Strokkur, le geyser le plus actif du monde, projette quant à lui sa colonne de vapeur toutes les 3 à 5 minutes ! Spectacle grandiose garanti…

Tallinn, capitale de l’Estonie : magie d’un voyage dans les Pays Baltes

Au cœur des Pays Baltes, nous vous proposons cette semaine une escapade à Tallinn, la sublime capitale d’Estonie, située sur la côte du golfe de Finlande en mer Baltique. Cette ancienne place de commerce bien connue en Scandinavie et Russie est citée dès 1154 dans un Atlas, avant d’apparaître dans des chroniques russes sous le nom de Kolyvan notamment. Le nom « Tallinn » apparaît certainement dès l’invasion danoise en 1219 si l’on comprend la contraction « Taani linn » comme transcription de « ville danoise ».

Ville membre de la Hanse au moyen-âge, Tallinn – ou Reval – devient synonyme de commerce du sel avant de devenir un haut lieu d’immigration allemande jusqu’à la Réforme luthérienne dans les années 1523-1524. Après la domination danoise puis allemande viendront les temps des invasions suédois et russe… La ville sort de la Seconde Guerre Mondiale meurtrie mais sa vieille ville s’en sort finalement assez bien, une chance lorsque l’on considère la richesse de son patrimoine historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 1997.

Par conséquent, Tallinn vous réserve d’incroyables surprises touristiques dont de superbes vestiges médiévaux ou des bâtiments aux façades classique, Renaissance, Baroque ou Rococo.

Du XIIIe siècle, la vieille ville a conservé ses remparts et ses tours (Numma, Kudjala, Sauna). Visitez par exemple le Musée de la mer au sein de la Tour Marguerite ou « Grosse Marguerite », l’Hôtel de ville (où vous découvrirez la plus ancienne pharmacie d’Europe encore en activité), son clocher datant du XIVe siècle, le château de Toompea bien visible sur la ville haute par sa couleur rose bonbon (il est aussi le siège du Parlement Estonien), la porte Renaissance de la maison de la confrérie des Têtes Noires, la maison des chevaliers d’Estland (Bibliothèque Nationale aujourd’hui), le château baroque de Catharinenthal (la résidence d’été de Pierre le Grand), les nombreuses églises gothiques, l’église baroque du Dôme et la cathédrale orthodoxe Alexandre-Nevsky (style moscovite, en photo). De nombreuses occupations et visites guidées vous attendent comme les 30 musées, les festivals de cinéma et de musique, les théâtres, les galeries d’art et d’exposition… Rien d’étonnant pour la capitale européenne de la culture en 2011.

Depuis le port de Tallinn, lors de votre séjour dans les Pays Baltes, vous pourrez poursuivre votre circuit en prenant un bateau pour Helsinki ou Stockholm

Circuit séjour au cœur du Jura, Balcon du Léman : la nature à l’état pur, jusqu’en Suisse !

Nouvelle idée de destination pour vos prochaines vacances en France et ses environs : le Jura, ses lacs et un délicieux aperçu de la Suisse

Bienvenue dans la région dite du « Balcon du Léman » : depuis le Col de la Faucille, succombez d’emblée à une vue impressionnante sur le Jura : coup de cœur assuré ! Ce voyage vous plongera au sein d’une nature verdoyante, riche, à la faune et flore magiques.  Vous visiterez le parc Naturel régional du Haut Jura avant d’aborder le pays de Gex. Parmi les plus belles curiosités, nous vous conseillons le Mont-Rond pour son panorama incroyable sur la chaîne des Alpes et le Lac Léman. Vous continuerez votre petit périple en traversant la vallée de la Valserine, Cerdon et sa cuivrerie.

A Mijoux, petit village typique, d’autres artisans vous attendent pour vous dévoiler leurs secrets de fabrication comme les tailleurs de pierres fines… A Saint-Claude, les maîtres pipiers prendront le temps de vous parler de la fabrication des pipes. Autre spécialité de la région à découvrir : l’amour des diamants et de l’art joaillier. La Vallée de Joux saura quant à elle émerveiller les plus grands amateurs de haute horlogerie par la variété de ses manufactures issues des plus grandes marques de montres suisses.

De nombreuses dégustations vous attendent dans cette région riche en folklore et autres coutumes… Goûtez aux délicieux fromages du Jura, aux charcuteries et aux saucisses de Morteau, fumées dans les « thuyés »… Les grands crus du Jura dont le vin pétillant de Cerdon sont d’autres gourmandises à ne pas manquer !

Pour vous reposer, rien de tel que l’élégante station thermale de Divonne-les-Bains : soins minceur, bien-être et détente vous attendent pour vous permettre de vous ressourcer en toute quiétude. Les amateurs d’histoire et de littérature se rendront ensuite à Ferney Voltaire, lieu de résidence du célèbre François-Marie Arouet dit Voltaire (1694-1778).

  

La nature, toujours, vous enchante en suivant le Circuit des Lacs et des Cascades du Jura (comme les cascades du Hérisson et le célèbre belvédère des 4 lacs). La Suisse vous accueillera lors de vos échappées belles à Arbois (cité vignoble connue dans le monde entier), Genève (pour son fameux jet d’eau, son muséum et ses boutiques de luxe), Nyon (pour son château, son ancienne cité gallo-romaine, ses points de vue superbes sur le lac), les rives du Léman en suivant la Riviera vaudoise, magnifique, Lausanne et enfin Montreux (qui bat son plein à l’occasion de son festival de Jazz, qui a lieu chaque année entre fin juin et début juillet).

Séjour en Irlande : cet été, je veux visiter Cork !

C’est au sud de l’Irlande que l’on découvre Cork, la deuxième plus grande ville d’Irlande. Le comté de Cork et ses quelques 119 000 habitants accueillent chaque année de nombreux touristes, curieux de découvrir une autre ville irlandaise que Dublin ou Belfast. Mais pourquoi choisir Cork comme destination ?

Crédit photo : http://bit.ly/LRlPvO

Parce que Cork est une ville rebelle historique, depuis la fameuse Guerre des Roses qui opposa la maison royale de Lancastre et la maison royale d’York vers 1485. Et selon les habitants, c’est là la « véritable capitale de l’Irlande » ! Fondé par Saint Finbarr au VIe siècle, un monastère est l’origine de cette ville irlandaise. On doit à Jean d’Angleterre la signature de la charte de la ville en 1185. Cork la rebelle s’est transformée au fil des ans, surtout à l’époque des invasions Vikings. De cette époque difficile, nous observons encore aujourd’hui des vestiges comme les remparts. Puis le XIXe siècle a forcément su créer une nouvelle facette à la ville : le port de Cork s’est bien évidemment fait l’une des places fortes de l’embarquement d’émigrants, désireux de se faire une nouvelle vie aux Etats-Unis… On identifie autre période historique douloureuse liée à la guerre d’indépendance irlandaise.

Crédit photo : http://bit.ly/LRm4aj

Cork possède tout le charme d’une ville édifiée sur un ancien marécage, le long du fleuve Lee qui traverse aussi la ville. C’est donc une île, au milieu de la rivière, qui forme la principale partie du centre ville de Cork, St-Patrick’s Street, avec ses jolies petites maisons et son fameux pont avec ses 3 arches, St Patrick’s Bridge. Un autre centre plus « artisanal » s’offre à vous si vous visitez Butter Exchange : son nom vient de la période entre le XVIIIe et 1924, lorsque Cork était une plaque tournante du commerce de beurre salé ! De plus, les quais et les docks font de Cork l’un des principaux ports de la grande île.

Curiosités conseillées, attractions, festivals : Butter Exchange, St Patrick’s Street, St Patrick’s Bridge, la cathédrale St Finbarr (Dean Street) impressionnante dans son style gothique français datant de 1865, le musée de Cork, Cork City Gaol (attraction touristique de la ville), le marché couvert English Market, le Cork County Hall, le Cork Country Council, le Guinness Cork Jazz Festival qui se tiendra au théâtre Everyman Palace Theatre du 26 au 29 octobre 2012 et le Corona Cork Film Festival du 11 au 18 novembre 2012…

Loire-Atlantique et Morbihan : quand l’appel du Sud de la Bretagne se fait entendre !

Cette semaine, direction la Loire-Atlantique ! Lors de ce circuit en pension complète, je m’amuse à rêver de vacances dignes de celles de Monsieur Hulot sur la plage Saint-Marc, de découvertes au cœur de l’Histoire sur les Chantiers de l’Atlantique à St Nazaire, de fraîcheur iodée, de dégustations de produits du terroir et de ballades dans les marais salants de Guérande

La presqu’île guérandaise m’attire pour ses marais salants, ses villages de paludiers, sa fameuse cité médiévale et toutes ses autres curiosités… Plus loin, je découvre le Parc Naturel Régional de Brière, toujours avec ses marais, son village typique Kerhinet, ses maisons curieuses à toits de chaume. Je me laisse à rêver de promenades en calèches en fin de journée… avant de tomber amoureuse de la Côte d’Amour avec ses sublimes plages et stations balnéaires réputées, au fin sable blanc : bercée par mes souvenirs, je retrouve la magie de La Baule, Pornichet, Le Pouliguen, Le Croisic ou La Turballe…

La Baule – crédit photo : http://bit.ly/N5znQl

Retour dans les terres avec la visite de Nantes, sa vieille ville, son célèbre Château des Ducs de Bretagne et sa cathédrale. Sur la route des vins nantais, je déguste aussi (avec modération) des cépages délicieux de vins de Loire et de Muscadet, relevant le goût savoureux de mes huitres fraiches. C’est alors le moment d’une douce croisière sur l’Erdre, m’entraînant vers la Côte de Jade bien connue pour ses plages propices à la farniente : Pornic, St-Gildas et Saint-Brévin-les-Pins. Sans oublier un coup d’œil extraordinaire au pont suspendu de Saint-Nazaire haut de 68m et long de 3356m (1975).

Château de Nantes

D’autres émotions m’attendent sur l’île de Noirmoutier lorsque je découvre son abbatiale St Philibert, le Port de l’Herbaudière ou le Passage du Gois… L’île d’Yeu m’attire aussi avec son église de Saint-Sauveur, sa citadelle, son Vieux-Château, son petit port de pêche de La Meule, la pointe du But et bien évidemment son emblématique phare. Belle-Île en Mer (Morbihan, Bretagne Sud) me subjugue par la beauté de son site, sa citadelle Vauban au Palais, les Aiguilles de Port-Coton, le port de Sauzon, le phare de Goulphar, les sublimes sentiers côtiers et les plages, surtout la plus grande, la plage de Donnant.

Château de l’île d’Yeu – crédit photo : http://bit.ly/N6iZ5s

A La Gacilly, je suis au pays des fleurs : je prends plaisir à découvrir son petit village médiéval, son Végétarium, le site d’Yves Rocher et son jardin botanique… Puis je reprends la route afin de rejoindre Vannes, au cœur du Golfe de Morbihan, ainsi que l’Île aux Moines, Carnac et ses menhirs, Sainte-Anne d’Auray et la superbe Presqu’île de Quiberon

Séjour en Irlande été 2012 : profitez des festivals en juillet (Kilkenny, Cork, Galway)

La semaine dernière, la quotidienne du luxe nous présentait les festivals à ne pas manquer en Irlande au mois de juin, festivals marquant le début de l’été (midsummer), à Cork et Belfast. Cette semaine, nous prenons le relais en vous proposant une liste non exhaustive des festivals se tenant en Irlande en juillet :

Au Sud de l’île :

  • Clonmel Junction Festival du 6 au 15 juillet 2012. Clonmel est une ville du comté de Tipperary, traversée par la rivière Suir, environnée de montagnes et de collines… Ce festival accueille les amateurs de théâtre de rue, musique et spectacles en tout genre. Un grand nombre d’artistes internationaux s’y retrouvent chaque année. Un événement à ne pas rater pour les amoureux de vie culturelle trépidante !
  • Kilkenny Hot Air Balloon Festival, habituellement la première semaine de juillet : sous le soleil du Sud-Est, au cœur de paysages verdoyants, observez depuis une Montgolfière le château de Kilkenny et ses jardins à la française. Rencontrez pendant 4 jours des passionnés de montgolfières venus du monde entier…
  • Castlegregory Summer Festival, du 11 au 15 juillet : au Sud-Ouest de l’île, dans le comté de Kerry. Ce tout petit village aime faire la fête et célébrer Midsummer comme il se doit : en organisant des parades, des parties de foot, des initiations au golf, des matchs de beach volley, des concours de natation, des barbecues sur la plage et des soirées dansantes… ça vous fait rêver, non ?
  • Cahirmee Horse Fair le 12 juillet : une foire aux chevaux mondialement réputée, à Buttevant (Cork) toujours au sud de l’île… Vente de chevaux de race, bonne ambiance autour des pubs du village !

A l’Ouest de l’île :

  • Galway Art Festival, du 16 au 29 juillet 2012 à Galway, à l’Ouest de l’île
    « Discover something new » ! Théâtre, danse, conférences, musique, comédie, performances artistiques, spectacles de rue…
  • Roundstone Regatta 2012, au cœur du Connemara les 21 et 22 juillet : spectaculaire course de voiliers anciens et d’avirons dans un contexte idyllique.

A l’Est de l’île :

  • Bray Summerfest 2012 du 6 juillet au 6 août 2012 : à Bray, comté de Wicklow au sud de Dublin (côte-est de l’Irlande). Bray est un peu le Brighton de l’Irlande… Ce festival créé en 1981 en bord de mer rassemble des artistes de tous horizons : peintres, musiciens, réalisateurs, acteurs et danseurs…