Visitez Gotland, la plus grande île suédoise en mer Baltique

Cette semaine, nous avions envie de vous parler d’une île étonnante, Gotland, la plus grande île de Suède, entourée d’autres îles plus petites comme Gotska Sandön, Stora Karlsö, Lilla Karlsö ou encore la plus connue d’entre elles, Fårö, célèbre grâce à la figure mythique du réalisateur suédois Ingmar Bergman qui choisi de s’établir sur cette île où furent filmés plusieurs de ses films comme A travers le miroir (1961), Persona (1966), L’Heure du loup (1968), La Honte (1968), Une passion (1969) et Scènes de la vie conjugale (1972). On peut aussi citer Le Sacrifice, film d’Andreï Tarkovski (1986). Mais avant de s’arrêter sur Fårö, revenons-en à Gotland…

Ingmar Bergman sur Fåro – crédit photo : http://bit.ly/QEWtAy

C’est à 90 kilomètres à l’est de la Suède que vous découvrirez Gotland (à 130 kilomètres à l’ouest des côtes Lettones). La particularité la plus frappante de cette île est sa constitution sous forme de plateau calcaire sans montagne. Ainsi, Gotland est une île aux paysages vraiment époustouflants car terriblement dépaysants. Vous serez certainement impressionnés par les falaises le long de la côte ouest (le point culminant de l’île étant Lojsta, situé au centre de l’île, à 83m d’altitude). Les paysages arides sont aussi légions sur Gotland : on parle d' »Alvar » pour nommer les landes sèches particulières aux îles suédoises d’Öland et Gotland. Vous y trouverez d’étranges piliers calcaires appelés « raukar » (plutôt au sud et au nord de l’île). Ces sculptures naturelles incroyables sont formées par la mer et peuvent parfois atteindre 10 mètres de hauteur !

Gotland – colonnes de calcaire « raukar » – crédit photo : http://bit.ly/NQJhev

Sur Gotland, les amoureux de la nature pourront admirer de superbes espèces d’oiseaux, de lapin, de chevaux et des orchidées. Notez aussi la présence sur l’île de la plus ancienne race de moutons de Suède… Vous ne serez pas les seuls touristes sur Gotland puisqu’il s’agit d’une destination très prisée par les Suédois, attirés par le climat doux de l’île. Bon nombre d’entre eux s’adonnent alors aux randonnées, au vélo, au golf, au kayak en mer, à la plongée, etc. Bien évidemment, l’attraction principale reste Visby, la fameuse ville médiévale inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995. A Visby, vous pourrez admirer les églises médiévales, uniques au monde ! On peut compter 92 églises, encore ouvertes et utilisées pour les offices. Vous découvrirez les plus anciennes d’entre elles à Atlingbo, Fardhem et Stenkyrka : elles renferment des fresques, des reliefs et des croix en bois ou crucifix savamment sculptés. Autres curiosités touristiques : la Villa Kunterbunt à Kneippbyn, rendue célèbre par Fifi Brindacier, l’héroïne d’Astrid Lindgren.

Villa Kunterbunt – crédit photo : http://bit.ly/VI4ZlX

Visby – Gotland – crédit photo : http://bit.ly/UI1bD9

Du côté des événements, nous vous conseillons notamment la Medeltidsveckan c’est-à-dire la Semaine Médiévale qui attire chaque année 200.000 visiteurs passionnés de Moyen-âge. Visby redevient alors une ville hanséatique incroyable et les habitants sont costumés pendant plusieurs jours, vivant au rythme de la musique, du théâtre et du marché. Les Olympiades de Gotland attirent aussi de nombreux visiteurs à Stånga en juin. A Rone, vous pourrez participer aux championnats du monde officiels de kubb (sorte de jeu de quilles ou jeu d’échecs viking). Autre événement insolite, passionnant pour tout cinéphile : la Bergmanveckan ou Semaine Bergman à Fårö (la prochaine édition aura lieu du 24 au 30 juin 2013). Cette rencontre est une sorte de grande réunion incontournable des passionnés d’Ingmar Bergman, qui bénéficient, à cette occasion, de projections de films, de pièces de théâtre, d’émissions de radio ou de télévision. La Semaine Bergman comprend un total de 52 événements tous liés au maître du cinéma suédois contemporain. Si vous aimez l’art sous toutes ses formes, vous apprécierez les ateliers ouverts à tous par 95 artistes de Gotland pendant le week-end de la Pentecôte. Les amateurs de gastronomie ne manqueront pas de leur côté les chasses aux truffes et les week-ends dégustations pour goûter aux spécialités culinaires de Gotland !

Publicités

Lettonie : bijou des Pays Baltes

En cette rentrée, notre nouvelle destination sur ce blog est la Lettonie, véritable perle balte, dotée d’une capitale fascinante, Riga. La République de Lettonie nous accueille en effet sur la rive orientale de la mer Baltique, bordée par la Lituanie au Sud et l’Estonie au Nord. Il s’agit bien là d’un véritable « cœur » des pays baltes, qui bat au rythme d’une Histoire riche, foisonnante et d’un patrimoine culturel à mi-chemin entre la Scandinavie et la Russie.

Riga, Lettonie – crédit photo : http://bit.ly/Rfu8zr

HISTOIRE : un pays européen qui renaît d’une lourde oppression

Historiquement, la Lettonie appartenait aux chevaliers prussiens de l’ordre de Livonie du XIIIe au XVIe siècle. Le XVIIe est l’époque de la domination de la Pologne et de la Suède, puis de l’Allemagne avant sa première indépendance reconnue en 1922, et sa dictature en 1934. La Seconde Guerre Mondiale voit la Lettonie sous la domination russe alors que 15 500 Lettons sont déportés par les Soviétiques dans des camps du Goulag. Vient le temps de l’occupation nazie en 1941 d’abord vue comme « libératrice » : 75 000 juifs lettons furent pourtant tués. A la fin de la guerre, les familles lettones se réfugient en Suède, en Allemagne, aux Etats-Unis, au Canada et en Australie. 1944 : l’Armée Rouge réoccupe la Lettonie, annexée par l’URSS comme république socialiste soviétique. La lutte des maquisards continue jusqu’en mars 1953 à la mort de Staline. Déportations, collectivisation des fermes, transfert de milliers de Russes en Lettonie marquent douloureusement la fin des années 40 et le début des années 50. La véritable indépendance de la Lettonie s’établie en 1991 en même temps que celle de la Lituanie et de l’Estonie. Son adhésion à l’OTAN date d’avril 2004 et son inscription au cœur de l’Union Européenne du 1er mai 2004. Aujourd’hui, la Lettonie se relève de toutes ces années d’oppression et devient peu à peu un pays attirant de nombreux touristes. Malgré la crise actuelle, la Lettonie espère intégrer la zone euro en 2014.

Riga, Lettonie – crédit photo : http://bit.ly/SH7Igl

CULTURE : pleins feux sur les festivals !

La Lettonie est une capitale multiculturelle qui accueille volontiers de nombreux festivals ! Profitez-en car il y en a vraiment pour tous les goûts. Les amateurs de musique se rendront par exemple au « Latvian Song and Dance Festival » qui propose des spectacles de danse, des groupes de musique rock et pop, des expositions d’art, des parades, etc. Attention ! Ce grand festival n’a lieu que tous les cinq ans (mais vous êtes chanceux car le prochain aura lieu en 2013). Nous vous conseillons aussi le festival d’opéra en juin, le festival de musique de Bach (en février-mars), le festival de musique de Riga (Festival International des Traditions musicales Riga Music) en janvier, le festival de musique ancienne en juin-juillet, le festival de salsa (août-septembre), le festival d’automne de musique de chambre (septembre-octobre), le festival Porta (novembre), encore un autre festival de musique de chambre appelé Winterfest de novembre à février.
Si vous êtes plutôt branché cinéma, vous prendrez plaisir à assister au festival de films de l’Arsenals qui a lieu en septembre à Riga. Côté théâtre, nous vous conseillons le festival letton de drame contemporain « Insight » (mars).

Château de Turaida, Lettonie – crédit photo : http://bit.ly/PICYcQ

PATRIMOINE : châteaux, églises, jardins, cathédrales… entre Riga, Ventspils, Ludza et Rundale

Bien évidemment, profitez de votre séjour en Lettonie pour visiter la superbe capitale Riga qui est aussi la plus grande métropole des Pays Baltes. Vous vivrez au rythme de journées touristiques intenses et de nuits festives : visitez le vieux centre médiéval, le centre ville Art Nouveau, des bâtiments classés au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. En plus de Riga, voici d’autres curiosités qui valent vraiment le détour : le Jardin des Bastejkalns, la Maison du chat, Ventspils, le Musée ethnographique en plein air, Jurkalne, Tervete, la Cathédrale de la Nativité, Ludza, l’Eglise Saint-Pierre, Sigulda, Krimulda, la Tour poudrière (Pulvertornis), la Cathédrale de Riga bien sûr et le Château de Turaida. Nous publierons prochainement un article sur notre blog uniquement consacré à Riga et ses curiosités touristiques, restez attentifs 😉