Lettonie : bijou des Pays Baltes

En cette rentrée, notre nouvelle destination sur ce blog est la Lettonie, véritable perle balte, dotée d’une capitale fascinante, Riga. La République de Lettonie nous accueille en effet sur la rive orientale de la mer Baltique, bordée par la Lituanie au Sud et l’Estonie au Nord. Il s’agit bien là d’un véritable « cœur » des pays baltes, qui bat au rythme d’une Histoire riche, foisonnante et d’un patrimoine culturel à mi-chemin entre la Scandinavie et la Russie.

Riga, Lettonie – crédit photo : http://bit.ly/Rfu8zr

HISTOIRE : un pays européen qui renaît d’une lourde oppression

Historiquement, la Lettonie appartenait aux chevaliers prussiens de l’ordre de Livonie du XIIIe au XVIe siècle. Le XVIIe est l’époque de la domination de la Pologne et de la Suède, puis de l’Allemagne avant sa première indépendance reconnue en 1922, et sa dictature en 1934. La Seconde Guerre Mondiale voit la Lettonie sous la domination russe alors que 15 500 Lettons sont déportés par les Soviétiques dans des camps du Goulag. Vient le temps de l’occupation nazie en 1941 d’abord vue comme « libératrice » : 75 000 juifs lettons furent pourtant tués. A la fin de la guerre, les familles lettones se réfugient en Suède, en Allemagne, aux Etats-Unis, au Canada et en Australie. 1944 : l’Armée Rouge réoccupe la Lettonie, annexée par l’URSS comme république socialiste soviétique. La lutte des maquisards continue jusqu’en mars 1953 à la mort de Staline. Déportations, collectivisation des fermes, transfert de milliers de Russes en Lettonie marquent douloureusement la fin des années 40 et le début des années 50. La véritable indépendance de la Lettonie s’établie en 1991 en même temps que celle de la Lituanie et de l’Estonie. Son adhésion à l’OTAN date d’avril 2004 et son inscription au cœur de l’Union Européenne du 1er mai 2004. Aujourd’hui, la Lettonie se relève de toutes ces années d’oppression et devient peu à peu un pays attirant de nombreux touristes. Malgré la crise actuelle, la Lettonie espère intégrer la zone euro en 2014.

Riga, Lettonie – crédit photo : http://bit.ly/SH7Igl

CULTURE : pleins feux sur les festivals !

La Lettonie est une capitale multiculturelle qui accueille volontiers de nombreux festivals ! Profitez-en car il y en a vraiment pour tous les goûts. Les amateurs de musique se rendront par exemple au « Latvian Song and Dance Festival » qui propose des spectacles de danse, des groupes de musique rock et pop, des expositions d’art, des parades, etc. Attention ! Ce grand festival n’a lieu que tous les cinq ans (mais vous êtes chanceux car le prochain aura lieu en 2013). Nous vous conseillons aussi le festival d’opéra en juin, le festival de musique de Bach (en février-mars), le festival de musique de Riga (Festival International des Traditions musicales Riga Music) en janvier, le festival de musique ancienne en juin-juillet, le festival de salsa (août-septembre), le festival d’automne de musique de chambre (septembre-octobre), le festival Porta (novembre), encore un autre festival de musique de chambre appelé Winterfest de novembre à février.
Si vous êtes plutôt branché cinéma, vous prendrez plaisir à assister au festival de films de l’Arsenals qui a lieu en septembre à Riga. Côté théâtre, nous vous conseillons le festival letton de drame contemporain « Insight » (mars).

Château de Turaida, Lettonie – crédit photo : http://bit.ly/PICYcQ

PATRIMOINE : châteaux, églises, jardins, cathédrales… entre Riga, Ventspils, Ludza et Rundale

Bien évidemment, profitez de votre séjour en Lettonie pour visiter la superbe capitale Riga qui est aussi la plus grande métropole des Pays Baltes. Vous vivrez au rythme de journées touristiques intenses et de nuits festives : visitez le vieux centre médiéval, le centre ville Art Nouveau, des bâtiments classés au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. En plus de Riga, voici d’autres curiosités qui valent vraiment le détour : le Jardin des Bastejkalns, la Maison du chat, Ventspils, le Musée ethnographique en plein air, Jurkalne, Tervete, la Cathédrale de la Nativité, Ludza, l’Eglise Saint-Pierre, Sigulda, Krimulda, la Tour poudrière (Pulvertornis), la Cathédrale de Riga bien sûr et le Château de Turaida. Nous publierons prochainement un article sur notre blog uniquement consacré à Riga et ses curiosités touristiques, restez attentifs 😉

Publicités

Tallinn, capitale de l’Estonie : magie d’un voyage dans les Pays Baltes

Au cœur des Pays Baltes, nous vous proposons cette semaine une escapade à Tallinn, la sublime capitale d’Estonie, située sur la côte du golfe de Finlande en mer Baltique. Cette ancienne place de commerce bien connue en Scandinavie et Russie est citée dès 1154 dans un Atlas, avant d’apparaître dans des chroniques russes sous le nom de Kolyvan notamment. Le nom « Tallinn » apparaît certainement dès l’invasion danoise en 1219 si l’on comprend la contraction « Taani linn » comme transcription de « ville danoise ».

Ville membre de la Hanse au moyen-âge, Tallinn – ou Reval – devient synonyme de commerce du sel avant de devenir un haut lieu d’immigration allemande jusqu’à la Réforme luthérienne dans les années 1523-1524. Après la domination danoise puis allemande viendront les temps des invasions suédois et russe… La ville sort de la Seconde Guerre Mondiale meurtrie mais sa vieille ville s’en sort finalement assez bien, une chance lorsque l’on considère la richesse de son patrimoine historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 1997.

Par conséquent, Tallinn vous réserve d’incroyables surprises touristiques dont de superbes vestiges médiévaux ou des bâtiments aux façades classique, Renaissance, Baroque ou Rococo.

Du XIIIe siècle, la vieille ville a conservé ses remparts et ses tours (Numma, Kudjala, Sauna). Visitez par exemple le Musée de la mer au sein de la Tour Marguerite ou « Grosse Marguerite », l’Hôtel de ville (où vous découvrirez la plus ancienne pharmacie d’Europe encore en activité), son clocher datant du XIVe siècle, le château de Toompea bien visible sur la ville haute par sa couleur rose bonbon (il est aussi le siège du Parlement Estonien), la porte Renaissance de la maison de la confrérie des Têtes Noires, la maison des chevaliers d’Estland (Bibliothèque Nationale aujourd’hui), le château baroque de Catharinenthal (la résidence d’été de Pierre le Grand), les nombreuses églises gothiques, l’église baroque du Dôme et la cathédrale orthodoxe Alexandre-Nevsky (style moscovite, en photo). De nombreuses occupations et visites guidées vous attendent comme les 30 musées, les festivals de cinéma et de musique, les théâtres, les galeries d’art et d’exposition… Rien d’étonnant pour la capitale européenne de la culture en 2011.

Depuis le port de Tallinn, lors de votre séjour dans les Pays Baltes, vous pourrez poursuivre votre circuit en prenant un bateau pour Helsinki ou Stockholm