Oslo : nouveau musée Astrup Fearnley, par Renzo Piano

Le 27 septembre 2012, le nouveau musée Astrup Fearnley conçu par l’architecte Renzo Piano a été inauguré à Oslo, dans le quartier historique de la capitale de la Norvège. Gunnar Kvaran, le directeur du musée, a choisi de montrer à cette occasion une sélection de cette collection privée norvégienne, intitulée « To Be With Art is All We Ask » (titre choisi d’après l’œuvre performative de Gilbert & George datée de 1970). Le nouveau bâtiment de verre, de bois et d’acier est très lumineux, et possède une dimension humaniste.

Musée Astrup Fearnley à Oslo – crédit photo : http://curl.im/v0

On apprécie notamment sa silhouette ultra dynamique qui s’élève comme une voile de bateau sur ce petit paradis fait de galets et de galeries d’art, accueillant de nombreux visiteurs et collectionneurs. Ainsi, le musée Astrup Fearnley retrouve une belle âme, bien éloignée de son ancien décor au Dronningens Gate l’abritant depuis 1993.

Musée Astrup Fearnley par Renzo Piano / crédit photo : http://curl.im/v3

Sur 7000 m², le nouveau musée se compose de 3 bâtiments entourant une piazza et reliés par un toit de verre. Vous y découvrirez expositions temporaires et collection permanente parmi lesquelles de nombreuses peintures, installations et photographies d’artistes mondiaux des années 1980/2000 : des Américains tels Matthew Barney, Jeff Koons, Cindy Sherman ; des Allemands comme Anselm Kiefer, Andreas Gursky, Thomas Ruff, Thomas Struth ; l’Anglais Damien Hirst ; l’Italien Maurizio Cattelan ou encore le très connu Japonais Takashi Murakami.

Séjour en Normandie : plages, Histoire et de drôles de dégustations pour votre plaisir !

« Que la nature est prévoyante ! Elle fait pousser les pommes en Normandie sachant que les indigènes de cette province ne boivent que du cidre. » Henri Monnier.

Blague à part, la Normandie est l’une des plus belles régions françaises et vous accueille tout au long de l’année puisqu’elle resplendit en été comme en hiver ! Que vous soyez attiré par l’histoire de France et d’Angleterre, la beauté de paysages pittoresques, le folklore, des dégustations de produits régionaux, le repos et le farniente sur de superbes plages… cette région vaut vraiment le détour !

Honfleur – crédit photo : http://bit.ly/RbLgYb

Lors de votre séjour en Normandie, nous vous conseillons notamment certaines visites indispensables :

Les stations balnéaires de Luc sur Mer (ainsi que son Parc de la Baleine, centre de cure marine), Deauville, Trouville, Honfleur (Côte fleurie), les incroyables falaises d’Etretat (Côte d’Albâtre), la visite de Cherbourg et sa Cité de la Mer ou encore Fécamp pour son pittoresque port de pêche…

Deauville – Crédit photo : http://bit.ly/QTEpWv

La découverte des plages du Débarquement : Arromanches (ainsi que son Musée du Débarquement et le site Arromanches 360°), Utah, Omaha Beach, la Pointe du Hoc, le Cimetière américain de Coleville, Sainte-Mère Eglise, la visite du Mémorial de la Paix à Caen

Le superbe Pays d’Auge pour Lisieux, sa basilique Sainte-Thérèse ; Bayeux pour son centre historique et bien évidemment la Tapisserie de Guillaume le Conquérant et la Cathédrale… A Caen, vous visiterez l’Abbaye-aux-Hommes (Guillaume le Conquérant), l’Abbaye-aux-Dames (Reine Mathilde), le Château…

Cathédrale de Lisieux – crédit photo : http://bit.ly/S7xs0F

Des dégustations à Livarot (visite de la fromagerie), et dans toute la Normandie de Cidre, de Calvados, de poiré et d’alcool de poire (toujours avec modération), de camembert, ou encore d’autres spécialités culinaires comme la viande d’agneau de pré-salé du Mont Saint-Michel, les Tripes à la mode de Caen, les coquilles Saint-Jacques, la teurgoule (dessert normand, sorte de riz au lait parfumé à la cannelle), les bourdelots (pâtisserie à base de pomme recouverte d’une pâte feuilletée, renfermant du sucre semoule dans son cœur), etc.

Un séjour en Camargue à la découverte d’Arles

Arles ou la petite Rome des Gaules… Les passionnés d’histoire y trouvent leur compte tant cette ville recèle de monuments inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO ! D’emblée, on peut citer l’amphithéâtre, les thermes, la nécropole d’Alyscamps, le portail de l’église Saint-Trophime, la tour de l’Horloge, l’hôtel de ville, le quartier de Trinquetaille, la statue de l’écrivain Frédéric Mistral, la place du Forum… : un vrai musée à ciel ouvert !

Arles – crédit photo : http://bit.ly/PimLJE

Mais Arles, ce n’est pas non plus que ça. Passer quelques vacances à Arles est synonyme de soirées animées, de rencontres festives, de balades et autres flâneries, par un passage obligé sur un marché à la rencontre des producteurs locaux, en bavardant dans le quartier de la Roquette, avant de boire un verre à la terrasse d’un café de la place du Forum.

Vincent Van Gogh – terrasses du café, place du Forum à Arles – crédit photo : http://bit.ly/QfNYi7

Côté culture et folklore, nous vous conseillons les Rencontres d’Arles Photographie, les ferias, les courses camarguaises, le musée de l’Arles antique, le théâtre antique, le cloître de Saint-Trophime, et la campagne environnante sur les traces de Vincent Van Gogh évidemment…

Cloître Saint Trophime Arles – crédit photo : http://bit.ly/TSPHw9

Visiter Helsinki : circuits séjours tout compris dans la capitale de la Finlande

Bienvenue à Helsinki, la plus grande ville de la Finlande et sa capitale !

A Helsinki, vous séjournerez pendant votre séjour sur une Presqu’île entourée d’une multitude de petites îles, et l’élément minéral fera partie intégrante de votre voyage en Finlande.

Helsinki – crédit photo : http://bit.ly/TcVQ62

HISTOIRE

Fondée en 1550 par Gustav Vasa, roi de Suède, Helsinki (alors appelée Helsingfors) a pour mission de concurrencer Reval (c’est-à-dire Tallinn en Estonie). C’est à l’origine un village avec son église, son cimetière, ses commerces et ses habitations, avant l’occupation des Russes en guerre contre les Suédois pendant la grande guerre du Nord entre 1713 et 1721 (puis 1742), occupation provoquant un immense incendie. Ainsi, Helsinki doit être fortifiée pour résister aux prochaines attaques. La forteresse maritime de Sveaborg nait ainsi entre 1748 et 1798 (construction souhaitée aussi par le roi de France Louis XV, qui sera détruite par une expédition franco-anglaise pendant la guerre de Crimée). La Suède subit une défaite contre les Russes en 1808-1809 et la Finlande est ainsi annexée à l’Empire Russe. Helsinki devient la capitale de la nouvelle république en 1917, lors de l’indépendance de la Finlande.

Place du Sénat, Helsinki – crédit photo http://bit.ly/TUA3fh

CURIOSITÉS

A Helsinki, on ne sait plus très bien parfois si l’on se trouve dans un pays scandinave, un pays balte ou même carrément la Russie ! Cette capitale européenne présente de nombreuses traces de ses différentes dominations et l’on peut par exemple avoir un aperçu direct de ses liens avec la Russie en découvrant la statue du tsar Alexandre II sur la place du Sénat devant la cathédrale ou encore la ressemblance des bâtiments de la ville avec ceux de Saint-Pétersbourg… Les bâtiments conçus par l’architecte Carl Ludwig Engel selon un plan orthogonal sont de ceux-là. Vous pourrez visiter lors de votre séjour à Helsinki cette fameuse place du Sénat (ensemble architectural néo classique (1822-1852) avec l’Université, le Conseil d’Etat, la cathédrale luthérienne (1830-1852) ; le Musée national de Finlande (1905-1910), le Théâtre National  (1902) ; les bâtiments Art-Nouveau du centre-ville, la gare centrale (1910-1914), la statue d’Havis Amanda, le Palais Finlandia (1971), etc. Vous compléterez vos visites en découvrant le musée d’art contemporain, le musée d’art classique, le musée d’histoire naturelle, l’esplanade d’Helsinki, le stade olympique, le port Katajanokka, le drôle de bâtiment Ympyrätalo, le centre commercial Kamppi, etc.

FESTIVALS / CULTURE

Vous pourrez profiter de nombreuses expositions temporaires ou de festivals dans cette capitale culturelle (car Helsinki comporte 79 musées, 45 cinémas et 12 théâtres !). Nous vous conseillons notamment le festival d’Helsinki (en août).

Helsinki, capitale du design 2012 – crédit photo http://bit.ly/OTAh85

Séjour en Alsace : visiter Colmar et la Petite Venise

Cette semaine, l’été nous attire en Alsace et plus précisément à Colmar, la troisième ville de la région après Strasbourg et Mulhouse. C’est au cœur du vignoble alsacien et à proximité du piémont vosgien que nous prenons plaisir à flâner dans ce pays propice à la création de grands crus (le vin d’Alsace étant l’un des plus prisés dans toute l’Europe).

Colmar – crédit photo : http://bit.ly/QEBqTA

Cette région très touristique abrite de nombreux musées vraiment intéressants (dont le merveilleux musée des beaux-arts d’Unterlinden qui présente le non moins célèbre retable d’Issenheim du peintre Matthias Grünewald, 1512-1516). Cette ville culturelle, berceau des artistes Auguste Bartholdi (créateur, entre autres, de la statue de la Liberté) et de l’illustrateur Hansi (Jean-Jacques Waltz), possède un patrimoine architectural hors du commun : vous prendrez plaisir à découvrir l’architecture locale à travers la maison Pfister, ses superbes colombages et ses peintures murales, l’ancienne douane Koïfhus, le corps de garde ou encore la maison Adolph sur la place de la Cathédrale. Les férus de bâtiments religieux apprécieront ces sites remarquables comme la collégiale Saint-Martin au style gothique, l’église protestante de Saint-Matthieu ou le couvent des Dominicains (lié au Musée d’Unterlinden). La Renaissance s’impose aussi à Colmar à travers la célèbre Maison des Têtes (avec sa façade couverte de grotesques) ou la cour d’appel.

Retable d’Issenheim – crédit photo : http://bit.ly/Pze6zl

Quelques-uns de ces prestigieux bâtiments sont à découvrir au cœur de la Petite Venise – le quartier maraîcher de la Krutenau (faubourg sud de Colmar). Pourquoi « Petite Venise » ? Parce que les maisons (à toits à haut pignon) sont alignées de part et d’autre de la rivière Lauch… Ce quartier est aussi célèbre pour ses maisons de tanneurs et ses anciennes poissonneries.

Colmar, Petite Venise – crédit photo : http://bit.ly/Rs3dpt

Si vous passez quelque temps à Colmar, vous aurez peut-être la chance de participer à l’un des festivals organisés par la ville, tout au long de l’année : au printemps, nous aimons particulièrement le festival de rue, les Musicales (musique de chambre) ; en été, le Festival international de Colmar, le festival Natala et le festival d’orgue; en automne, le festival de jazz et le festival du film « 7 jours pour le 7e art » (sans oublier les nombreux salons très divers qui ont lieu toute l’année).

Circuit en Vendée : du Puy du Fou au Marais Poitevin en passant par La Rochelle

Une région française où il fait bon vivre pour passer de belles vacances d’été? La Vendée, évidemment, dont le chef-lieu est La Roche-sur-Yon… Laissez-vous guider au cœur de ce circuit que nous vous proposons, depuis le Puy du Fou jusqu’au Marais Poitevin en passant par La Rochelle.

La Rochelle : Crédit photo http://bit.ly/Nt7Sok

Et si vous débutiez votre séjour en Vendée par Chantonnay, une commune située à la porte du Bocage vendéen ? Cette petite ville calme est un havre de paix écologique et l’un des villages fleuris les plus beaux de France. Depuis ce petit coin de nature paradisiaque, vous partirez à la conquête du Grand Parc du Puy du Fou pour vivre une journée inoubliable : traversez toutes les époques, prenez-vous pour un certain MartyMcFly pour faire ce saut dans le temps si dépaysant et fantastique ! Depuis l’époque Gallo-Romaine, le Moyen-Âge, la Renaissance, jusqu’à la Belle Epoque, vous vivrez les plus riches heures de la région grâce à des spectacles grandioses dignes des plus grandes œuvres son et lumière. En cette année 2012, vivez les 35 ans de la fameuse Cinéscénie et découvrez un véritable feu d’artifice de nouveautés qui viennent célébrer cet anniversaire. Plusieurs spectacles s’offrent à vous : le signe du triomphe, les Vikings, le bal des oiseaux fantômes, le secret de la lance, Mousquetaire de Richelieu. Du côté des villages, vous traverserez la cité médiévale, le village du XVIIIe siècle ou le bourg de 1900. Les enfants s’amuseront au coeur d’une nature généreuse auprès d’animaux adorables, avant de découvrir d’autres spectacles ou le monde imaginaire de Jean de La Fontaine (nouveauté 2012). En famille ou entre amis, ce lieu magique est fait pour vous !

Le Puy du Fou 2012 crédit photo : http://bit.ly/NRcCDV

Plus loin, vous découvrirez La Rochelle, la fameuse « Porte Océane ». Capitale historique de l’Aunis, ce complexe portuaire est une cité millénaire, dotée d’un riche patrimoine historique et urbain. Nous vous conseillons la visite de la ville fortifiée avec ses nombreux bâtiments de défense et ses tours médiévales du Vieux-Port (la Tour Saint-Nicolas, la Tour de la Chaîne et celle de la Lanterne). Ces vestiges sont issus de l’enceinte médiévale du XIVe siècle rasée par Richelieu en 1628 lors du siège de la ville. La porte de la Grosse Horloge vaut vraiment le détour ainsi que l’Hôtel de ville Renaissance et de nombreux édifices classiques (dont l’Hôtel de la Bourse). Du côté des parcs et jardins publics, nous vous invitons à vous poser quelques instants au sein du Parc Charruyer (classé monument historique en 1931) et le Parc Frank Delmas, reliés par les Allées du Mail. Les plages, évidemment, vous invitent à des moments de farniente, comme sur la Plage de la Concurrence ou celle des Minimes (avec son Phare du Bout du Monde), sans oublier la plage de Chef de Baie et celle d’Aytré. Un circuit-séjour en Vendée ne serait pas ce qu’il est sans une visite du célèbre aquarium de La Rochelle situé au cœur de la ville depuis 2001. Il s’agit là de l’un des plus grands aquariums d’Europe avec ses quelques 10 000 espèces issues du monde entier : magique ! Les amateurs de musées s’y retrouveront aussi, parmi le musée des Beaux-Arts de La Rochelle (de 1844), le musée d’Orbigny-Bernon (1921, faïences et porcelaines), son musée d’histoire naturelle (1831), le musée du Nouveau Monde, le musée maritime, le premier musée des automates, etc.

Marais Poitevin, crédit photo : http://bit.ly/NeCATJ

Le Marais Poitevin et la baie d’Aiguillon forment encore une autre curiosité de cette région verdoyante : la Venise Verte (Maillezais, récompensée par le Label Grand Site de France), à la faune et flore exceptionnelles, vous invite à une ballade en barque, au rythme des canaux empruntés par les maraîchins sur des « plates » qu’ils manient à l’aide de leurs « pigouilles ». De là, vous pourrez visiter Tiffauges afin de découvrir avec stupeur le tristement célèbre Château de Barbe-Bleue : frissons garantis !

Tallinn, capitale de l’Estonie : magie d’un voyage dans les Pays Baltes

Au cœur des Pays Baltes, nous vous proposons cette semaine une escapade à Tallinn, la sublime capitale d’Estonie, située sur la côte du golfe de Finlande en mer Baltique. Cette ancienne place de commerce bien connue en Scandinavie et Russie est citée dès 1154 dans un Atlas, avant d’apparaître dans des chroniques russes sous le nom de Kolyvan notamment. Le nom « Tallinn » apparaît certainement dès l’invasion danoise en 1219 si l’on comprend la contraction « Taani linn » comme transcription de « ville danoise ».

Ville membre de la Hanse au moyen-âge, Tallinn – ou Reval – devient synonyme de commerce du sel avant de devenir un haut lieu d’immigration allemande jusqu’à la Réforme luthérienne dans les années 1523-1524. Après la domination danoise puis allemande viendront les temps des invasions suédois et russe… La ville sort de la Seconde Guerre Mondiale meurtrie mais sa vieille ville s’en sort finalement assez bien, une chance lorsque l’on considère la richesse de son patrimoine historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 1997.

Par conséquent, Tallinn vous réserve d’incroyables surprises touristiques dont de superbes vestiges médiévaux ou des bâtiments aux façades classique, Renaissance, Baroque ou Rococo.

Du XIIIe siècle, la vieille ville a conservé ses remparts et ses tours (Numma, Kudjala, Sauna). Visitez par exemple le Musée de la mer au sein de la Tour Marguerite ou « Grosse Marguerite », l’Hôtel de ville (où vous découvrirez la plus ancienne pharmacie d’Europe encore en activité), son clocher datant du XIVe siècle, le château de Toompea bien visible sur la ville haute par sa couleur rose bonbon (il est aussi le siège du Parlement Estonien), la porte Renaissance de la maison de la confrérie des Têtes Noires, la maison des chevaliers d’Estland (Bibliothèque Nationale aujourd’hui), le château baroque de Catharinenthal (la résidence d’été de Pierre le Grand), les nombreuses églises gothiques, l’église baroque du Dôme et la cathédrale orthodoxe Alexandre-Nevsky (style moscovite, en photo). De nombreuses occupations et visites guidées vous attendent comme les 30 musées, les festivals de cinéma et de musique, les théâtres, les galeries d’art et d’exposition… Rien d’étonnant pour la capitale européenne de la culture en 2011.

Depuis le port de Tallinn, lors de votre séjour dans les Pays Baltes, vous pourrez poursuivre votre circuit en prenant un bateau pour Helsinki ou Stockholm