Vendée : escale à l’île d’Yeu

Cette semaine, direction l’île d’Yeu dans la région des Pays de la Loire… Car sur une toute petite superficie (23,32 km² pour environ 4800 habitants), vous pourrez vivre de très beaux moments sur cette île aux multiples facettes. Véritable perle de l’Atlantique située à 20km des côtes vendéennes, l’île d’Yeu est l’île métropolitaine la plus éloignée du continent après la Corse.

Ile d’Yeu – Port de La Meule / crédit photo : http://bit.ly/VbCKeV

Votre séjour commence depuis Port-Joinville, incroyable départ touristique avec ses bateaux de pêche colorés, ses ruelles bordées de petites maisons blanches recouvertes de tuiles de couleur orange. Nous vous conseillons particulièrement de circuler sur l’île d’Yeu à vélo : vous n’aurez pas à craindre les côtes tant le relief est inexistant. Côté occupation, vous pourrez prendre l’air depuis les longues plages, les dunes, en savourant la délicieuse odeur des pins…

Vous progresserez vers la côte Sud vers la pointe du But et la pointe des Corbeaux qui présentent l’aspect d’un littoral plus breton (rochers, dolmens, lande rase, bruyère, etc.). Mais vous serez aussi surpris de constater l’ambiance presque méditerranéenne qui règne sur le port de La Meule. On aime notamment sa jolie chapelle blanche.

Chapelle Ile d’Yeu / crédit photo : http://bit.ly/QmqgR7

Nos coups de coeur :

  • Le Port-Joinville pour son phare des Mariés
  • Le port de pêche (qui accueille quotidiennement 150 pêcheurs et 40 bateaux)
  • L’Anse des Soux pour ses petites plages de sable entre les falaises de granit
  • Le Hameau de La Croix
  • La Pointe du Châtelet
  • Le Port des Vieilles
  • Le Port de La Meule (pour sa crique et sa chapelle du XIe siècle)
  • Le dolmen des Petits Fradets (Pointe de la Gournaise, site mégalithique, 3000 ans av. J.-C.)
  • Le Vieux-Château qui a inspiré Hergé pour le dessin du sombre château de l’Île Noire
Publicités

Visiter Helsinki : circuits séjours tout compris dans la capitale de la Finlande

Bienvenue à Helsinki, la plus grande ville de la Finlande et sa capitale !

A Helsinki, vous séjournerez pendant votre séjour sur une Presqu’île entourée d’une multitude de petites îles, et l’élément minéral fera partie intégrante de votre voyage en Finlande.

Helsinki – crédit photo : http://bit.ly/TcVQ62

HISTOIRE

Fondée en 1550 par Gustav Vasa, roi de Suède, Helsinki (alors appelée Helsingfors) a pour mission de concurrencer Reval (c’est-à-dire Tallinn en Estonie). C’est à l’origine un village avec son église, son cimetière, ses commerces et ses habitations, avant l’occupation des Russes en guerre contre les Suédois pendant la grande guerre du Nord entre 1713 et 1721 (puis 1742), occupation provoquant un immense incendie. Ainsi, Helsinki doit être fortifiée pour résister aux prochaines attaques. La forteresse maritime de Sveaborg nait ainsi entre 1748 et 1798 (construction souhaitée aussi par le roi de France Louis XV, qui sera détruite par une expédition franco-anglaise pendant la guerre de Crimée). La Suède subit une défaite contre les Russes en 1808-1809 et la Finlande est ainsi annexée à l’Empire Russe. Helsinki devient la capitale de la nouvelle république en 1917, lors de l’indépendance de la Finlande.

Place du Sénat, Helsinki – crédit photo http://bit.ly/TUA3fh

CURIOSITÉS

A Helsinki, on ne sait plus très bien parfois si l’on se trouve dans un pays scandinave, un pays balte ou même carrément la Russie ! Cette capitale européenne présente de nombreuses traces de ses différentes dominations et l’on peut par exemple avoir un aperçu direct de ses liens avec la Russie en découvrant la statue du tsar Alexandre II sur la place du Sénat devant la cathédrale ou encore la ressemblance des bâtiments de la ville avec ceux de Saint-Pétersbourg… Les bâtiments conçus par l’architecte Carl Ludwig Engel selon un plan orthogonal sont de ceux-là. Vous pourrez visiter lors de votre séjour à Helsinki cette fameuse place du Sénat (ensemble architectural néo classique (1822-1852) avec l’Université, le Conseil d’Etat, la cathédrale luthérienne (1830-1852) ; le Musée national de Finlande (1905-1910), le Théâtre National  (1902) ; les bâtiments Art-Nouveau du centre-ville, la gare centrale (1910-1914), la statue d’Havis Amanda, le Palais Finlandia (1971), etc. Vous compléterez vos visites en découvrant le musée d’art contemporain, le musée d’art classique, le musée d’histoire naturelle, l’esplanade d’Helsinki, le stade olympique, le port Katajanokka, le drôle de bâtiment Ympyrätalo, le centre commercial Kamppi, etc.

FESTIVALS / CULTURE

Vous pourrez profiter de nombreuses expositions temporaires ou de festivals dans cette capitale culturelle (car Helsinki comporte 79 musées, 45 cinémas et 12 théâtres !). Nous vous conseillons notamment le festival d’Helsinki (en août).

Helsinki, capitale du design 2012 – crédit photo http://bit.ly/OTAh85

Circuit en Vendée : du Puy du Fou au Marais Poitevin en passant par La Rochelle

Une région française où il fait bon vivre pour passer de belles vacances d’été? La Vendée, évidemment, dont le chef-lieu est La Roche-sur-Yon… Laissez-vous guider au cœur de ce circuit que nous vous proposons, depuis le Puy du Fou jusqu’au Marais Poitevin en passant par La Rochelle.

La Rochelle : Crédit photo http://bit.ly/Nt7Sok

Et si vous débutiez votre séjour en Vendée par Chantonnay, une commune située à la porte du Bocage vendéen ? Cette petite ville calme est un havre de paix écologique et l’un des villages fleuris les plus beaux de France. Depuis ce petit coin de nature paradisiaque, vous partirez à la conquête du Grand Parc du Puy du Fou pour vivre une journée inoubliable : traversez toutes les époques, prenez-vous pour un certain MartyMcFly pour faire ce saut dans le temps si dépaysant et fantastique ! Depuis l’époque Gallo-Romaine, le Moyen-Âge, la Renaissance, jusqu’à la Belle Epoque, vous vivrez les plus riches heures de la région grâce à des spectacles grandioses dignes des plus grandes œuvres son et lumière. En cette année 2012, vivez les 35 ans de la fameuse Cinéscénie et découvrez un véritable feu d’artifice de nouveautés qui viennent célébrer cet anniversaire. Plusieurs spectacles s’offrent à vous : le signe du triomphe, les Vikings, le bal des oiseaux fantômes, le secret de la lance, Mousquetaire de Richelieu. Du côté des villages, vous traverserez la cité médiévale, le village du XVIIIe siècle ou le bourg de 1900. Les enfants s’amuseront au coeur d’une nature généreuse auprès d’animaux adorables, avant de découvrir d’autres spectacles ou le monde imaginaire de Jean de La Fontaine (nouveauté 2012). En famille ou entre amis, ce lieu magique est fait pour vous !

Le Puy du Fou 2012 crédit photo : http://bit.ly/NRcCDV

Plus loin, vous découvrirez La Rochelle, la fameuse « Porte Océane ». Capitale historique de l’Aunis, ce complexe portuaire est une cité millénaire, dotée d’un riche patrimoine historique et urbain. Nous vous conseillons la visite de la ville fortifiée avec ses nombreux bâtiments de défense et ses tours médiévales du Vieux-Port (la Tour Saint-Nicolas, la Tour de la Chaîne et celle de la Lanterne). Ces vestiges sont issus de l’enceinte médiévale du XIVe siècle rasée par Richelieu en 1628 lors du siège de la ville. La porte de la Grosse Horloge vaut vraiment le détour ainsi que l’Hôtel de ville Renaissance et de nombreux édifices classiques (dont l’Hôtel de la Bourse). Du côté des parcs et jardins publics, nous vous invitons à vous poser quelques instants au sein du Parc Charruyer (classé monument historique en 1931) et le Parc Frank Delmas, reliés par les Allées du Mail. Les plages, évidemment, vous invitent à des moments de farniente, comme sur la Plage de la Concurrence ou celle des Minimes (avec son Phare du Bout du Monde), sans oublier la plage de Chef de Baie et celle d’Aytré. Un circuit-séjour en Vendée ne serait pas ce qu’il est sans une visite du célèbre aquarium de La Rochelle situé au cœur de la ville depuis 2001. Il s’agit là de l’un des plus grands aquariums d’Europe avec ses quelques 10 000 espèces issues du monde entier : magique ! Les amateurs de musées s’y retrouveront aussi, parmi le musée des Beaux-Arts de La Rochelle (de 1844), le musée d’Orbigny-Bernon (1921, faïences et porcelaines), son musée d’histoire naturelle (1831), le musée du Nouveau Monde, le musée maritime, le premier musée des automates, etc.

Marais Poitevin, crédit photo : http://bit.ly/NeCATJ

Le Marais Poitevin et la baie d’Aiguillon forment encore une autre curiosité de cette région verdoyante : la Venise Verte (Maillezais, récompensée par le Label Grand Site de France), à la faune et flore exceptionnelles, vous invite à une ballade en barque, au rythme des canaux empruntés par les maraîchins sur des « plates » qu’ils manient à l’aide de leurs « pigouilles ». De là, vous pourrez visiter Tiffauges afin de découvrir avec stupeur le tristement célèbre Château de Barbe-Bleue : frissons garantis !

Séjour en Irlande : cet été, je veux visiter Cork !

C’est au sud de l’Irlande que l’on découvre Cork, la deuxième plus grande ville d’Irlande. Le comté de Cork et ses quelques 119 000 habitants accueillent chaque année de nombreux touristes, curieux de découvrir une autre ville irlandaise que Dublin ou Belfast. Mais pourquoi choisir Cork comme destination ?

Crédit photo : http://bit.ly/LRlPvO

Parce que Cork est une ville rebelle historique, depuis la fameuse Guerre des Roses qui opposa la maison royale de Lancastre et la maison royale d’York vers 1485. Et selon les habitants, c’est là la « véritable capitale de l’Irlande » ! Fondé par Saint Finbarr au VIe siècle, un monastère est l’origine de cette ville irlandaise. On doit à Jean d’Angleterre la signature de la charte de la ville en 1185. Cork la rebelle s’est transformée au fil des ans, surtout à l’époque des invasions Vikings. De cette époque difficile, nous observons encore aujourd’hui des vestiges comme les remparts. Puis le XIXe siècle a forcément su créer une nouvelle facette à la ville : le port de Cork s’est bien évidemment fait l’une des places fortes de l’embarquement d’émigrants, désireux de se faire une nouvelle vie aux Etats-Unis… On identifie autre période historique douloureuse liée à la guerre d’indépendance irlandaise.

Crédit photo : http://bit.ly/LRm4aj

Cork possède tout le charme d’une ville édifiée sur un ancien marécage, le long du fleuve Lee qui traverse aussi la ville. C’est donc une île, au milieu de la rivière, qui forme la principale partie du centre ville de Cork, St-Patrick’s Street, avec ses jolies petites maisons et son fameux pont avec ses 3 arches, St Patrick’s Bridge. Un autre centre plus « artisanal » s’offre à vous si vous visitez Butter Exchange : son nom vient de la période entre le XVIIIe et 1924, lorsque Cork était une plaque tournante du commerce de beurre salé ! De plus, les quais et les docks font de Cork l’un des principaux ports de la grande île.

Curiosités conseillées, attractions, festivals : Butter Exchange, St Patrick’s Street, St Patrick’s Bridge, la cathédrale St Finbarr (Dean Street) impressionnante dans son style gothique français datant de 1865, le musée de Cork, Cork City Gaol (attraction touristique de la ville), le marché couvert English Market, le Cork County Hall, le Cork Country Council, le Guinness Cork Jazz Festival qui se tiendra au théâtre Everyman Palace Theatre du 26 au 29 octobre 2012 et le Corona Cork Film Festival du 11 au 18 novembre 2012…