Découvrez la province d’Armagnac au cœur de la Gascogne (Gers)

La province d’Armagnac, on la connaît surtout pour son eau-de-vie produite dans les départements français du Gers, des Landes et du Lot-et-Garonne… Mais au-delà de ce breuvage ancestral remontant au Moyen-âge, Armagnac est surtout une ancienne province située en Gascogne, dont le nom provient d’un domaine gallo-romain, qui a pour capitale historique Auch.

Bastide d’Armagnac – crédit photo : http://bit.ly/SZGJaY

Lors d’un séjour consacré aux dégustations de produits régionaux dans le Gers et les Landes, vous découvrirez cette belle province française, riche en vignobles.
Pendant votre séjour, vous découvrirez entre autres des villages bastides et des castelnaux, de sublimes collines plantées de vignes, des vallées plaisantes encadrées par de belles rivières (navigables pour certaines, vous permettant de vous adonner aux joies du canoë et du kayak…).

Au pays d’Armagnac, vous pourrez visiter les villages les plus célèbres de la région comme Condom sur les bords de la Baïse, Eauze (qui abrite une superbe cathédrale et un trésor), Larressingle qui n’est autre que la plus petite cité fortifiée de France, Montréal-du-Gers avec ses maisons à encorbellements et son église fortifiée, Vic-Fezensac qui propose des animations et événements célèbres comme la féria et le Tempo Latina…

Vous avez prévu de vous retrouver en Armagnac fin octobre ? Profitez-en pour participer à « l’Armagnac en fête » les 27 et 28 octobre à Labastide-d’Armagnac dans les Landes. Pour assisterez à l’allumage d’un alambic sur la place Royale et au marché aux armagnacs avec dégustations (avec modération) du « bourret », de la « blanche », du « brûlot » et d’autres sortes d’armagnacs 100% typiques !

Séjour en Alsace : visiter Colmar et la Petite Venise

Cette semaine, l’été nous attire en Alsace et plus précisément à Colmar, la troisième ville de la région après Strasbourg et Mulhouse. C’est au cœur du vignoble alsacien et à proximité du piémont vosgien que nous prenons plaisir à flâner dans ce pays propice à la création de grands crus (le vin d’Alsace étant l’un des plus prisés dans toute l’Europe).

Colmar – crédit photo : http://bit.ly/QEBqTA

Cette région très touristique abrite de nombreux musées vraiment intéressants (dont le merveilleux musée des beaux-arts d’Unterlinden qui présente le non moins célèbre retable d’Issenheim du peintre Matthias Grünewald, 1512-1516). Cette ville culturelle, berceau des artistes Auguste Bartholdi (créateur, entre autres, de la statue de la Liberté) et de l’illustrateur Hansi (Jean-Jacques Waltz), possède un patrimoine architectural hors du commun : vous prendrez plaisir à découvrir l’architecture locale à travers la maison Pfister, ses superbes colombages et ses peintures murales, l’ancienne douane Koïfhus, le corps de garde ou encore la maison Adolph sur la place de la Cathédrale. Les férus de bâtiments religieux apprécieront ces sites remarquables comme la collégiale Saint-Martin au style gothique, l’église protestante de Saint-Matthieu ou le couvent des Dominicains (lié au Musée d’Unterlinden). La Renaissance s’impose aussi à Colmar à travers la célèbre Maison des Têtes (avec sa façade couverte de grotesques) ou la cour d’appel.

Retable d’Issenheim – crédit photo : http://bit.ly/Pze6zl

Quelques-uns de ces prestigieux bâtiments sont à découvrir au cœur de la Petite Venise – le quartier maraîcher de la Krutenau (faubourg sud de Colmar). Pourquoi « Petite Venise » ? Parce que les maisons (à toits à haut pignon) sont alignées de part et d’autre de la rivière Lauch… Ce quartier est aussi célèbre pour ses maisons de tanneurs et ses anciennes poissonneries.

Colmar, Petite Venise – crédit photo : http://bit.ly/Rs3dpt

Si vous passez quelque temps à Colmar, vous aurez peut-être la chance de participer à l’un des festivals organisés par la ville, tout au long de l’année : au printemps, nous aimons particulièrement le festival de rue, les Musicales (musique de chambre) ; en été, le Festival international de Colmar, le festival Natala et le festival d’orgue; en automne, le festival de jazz et le festival du film « 7 jours pour le 7e art » (sans oublier les nombreux salons très divers qui ont lieu toute l’année).

3 jours en Aveyron : dégustations et aventure dans les Gorges du Tarn

La vie au naturel vous attend lors d’un petit séjour en Aveyron : débutez votre séjour à Saint-Geniez-d’Olt où de succulentes dégustations vous attendent : vous goûterez à l’aligot, cette fameuse purée de pomme de terre à la tomme fraîche de Laguiole ; au roquefort, le roi des fromages ; aux farçous (petites galettes à base de blettes) ; aux tripous (à base de panse de veau ou d’agneau); à l’estofinado (à base de morue séchée, pommes de terre et œufs) ; au fameux gâteau à la broche ; à la fouace (gâteau brioché à la fleur d’oranger) ; à la soupe au fromage (plus fromage que soupe d’ailleurs !) ; à la flaune (dessert de Millau à base de recuite de brebis) ou encore aux échaudés (petits gâteaux aux graines d’anis).

Gorges du Tarn – crédit photo : http://bit.ly/PAdOg6

Après toutes ces gourmandises, il faudra évidemment éliminer toutes ces calories ! L’aventure vous attend dans les Gorges du Tarn, en partant de Malène jusqu’au Rozier. En canoë, traversez cette magnifique région faite de paysages sauvages aux parois calcaires grises-ocres pour découvrir le Causse du Sauveterre. Vous profiterez ici d’un climat méditerranéen avec un ensoleillement important. Lors de cette escapade, vous aurez la chance de découvrir la faune et la flore de l’Aveyron : vous observerez des castors (réintroduits récemment), des chauves-souris (dans les grottes des gorges) ainsi que différentes espèces de vautours…

Vautour en Aveyron – crédit photo : http://bit.ly/NGu2Cr

Côté curiosités, vous découvrirez lors de vos randonnées pédestres, aquatiques ou en kayak le Cirque de Pougnadoires, le Cirque de St Chély-du-Tarn, les Détroits – l’endroit le plus resserré des Gorges – le Cirque des Baumes, le Point Sublime (meilleur point de vue sur le canyon), le Pas de Soucy (éboulis très important) ou encore la Corniche du Causse Méjean (série de rochers et d’arches surplombant le Tarn). Vous pourrez visiter l’une des plus belles grottes de France, l’Aven Armand, d’une taille gigantesque ! Plus loin, à Ste Enimie, vous visiterez un village charmant d’époque médiévale et rencontrerez les artisans et habitants amoureux de cette belle région française.

Grotte de l’Aven Armand – crédit photo : http://bit.ly/SQbEJp

Loire-Atlantique et Morbihan : quand l’appel du Sud de la Bretagne se fait entendre !

Cette semaine, direction la Loire-Atlantique ! Lors de ce circuit en pension complète, je m’amuse à rêver de vacances dignes de celles de Monsieur Hulot sur la plage Saint-Marc, de découvertes au cœur de l’Histoire sur les Chantiers de l’Atlantique à St Nazaire, de fraîcheur iodée, de dégustations de produits du terroir et de ballades dans les marais salants de Guérande

La presqu’île guérandaise m’attire pour ses marais salants, ses villages de paludiers, sa fameuse cité médiévale et toutes ses autres curiosités… Plus loin, je découvre le Parc Naturel Régional de Brière, toujours avec ses marais, son village typique Kerhinet, ses maisons curieuses à toits de chaume. Je me laisse à rêver de promenades en calèches en fin de journée… avant de tomber amoureuse de la Côte d’Amour avec ses sublimes plages et stations balnéaires réputées, au fin sable blanc : bercée par mes souvenirs, je retrouve la magie de La Baule, Pornichet, Le Pouliguen, Le Croisic ou La Turballe…

La Baule – crédit photo : http://bit.ly/N5znQl

Retour dans les terres avec la visite de Nantes, sa vieille ville, son célèbre Château des Ducs de Bretagne et sa cathédrale. Sur la route des vins nantais, je déguste aussi (avec modération) des cépages délicieux de vins de Loire et de Muscadet, relevant le goût savoureux de mes huitres fraiches. C’est alors le moment d’une douce croisière sur l’Erdre, m’entraînant vers la Côte de Jade bien connue pour ses plages propices à la farniente : Pornic, St-Gildas et Saint-Brévin-les-Pins. Sans oublier un coup d’œil extraordinaire au pont suspendu de Saint-Nazaire haut de 68m et long de 3356m (1975).

Château de Nantes

D’autres émotions m’attendent sur l’île de Noirmoutier lorsque je découvre son abbatiale St Philibert, le Port de l’Herbaudière ou le Passage du Gois… L’île d’Yeu m’attire aussi avec son église de Saint-Sauveur, sa citadelle, son Vieux-Château, son petit port de pêche de La Meule, la pointe du But et bien évidemment son emblématique phare. Belle-Île en Mer (Morbihan, Bretagne Sud) me subjugue par la beauté de son site, sa citadelle Vauban au Palais, les Aiguilles de Port-Coton, le port de Sauzon, le phare de Goulphar, les sublimes sentiers côtiers et les plages, surtout la plus grande, la plage de Donnant.

Château de l’île d’Yeu – crédit photo : http://bit.ly/N6iZ5s

A La Gacilly, je suis au pays des fleurs : je prends plaisir à découvrir son petit village médiéval, son Végétarium, le site d’Yves Rocher et son jardin botanique… Puis je reprends la route afin de rejoindre Vannes, au cœur du Golfe de Morbihan, ainsi que l’Île aux Moines, Carnac et ses menhirs, Sainte-Anne d’Auray et la superbe Presqu’île de Quiberon