Camargue : Aigues-Mortes, découvrez cette commune !

Notre nouvelle étape en France : en Camargue, à Aigues-Mortes, une belle commune française située dans le département du Gard, région Languedoc-Roussillon… Bienvenue dans cette fière cité médiévale fortifiée, bâtie par Saint-Louis !

Aigues-Mortes en Camargue / crédit photo : http://minu.me/7cfb/p

HISTOIRE

On connaît Aigues-Mortes depuis 1248, où ce territoire apparaît dans un texte sous la forme latinisée Aquae Mortuae, qui procède de l’occitan « Aigas Mortas » qui signifie « eaux mortes », « eaux stagnantes » (à cause des marais et étangs qui s’étendaient autour du village d’origine). Dans l’Antiquité, cette région voit l’aménagement de premiers marais salins dont les vestiges sont aussi perdus. Au Moyen-âge, le roi Charlemagne fait ériger la tour Matafère en 791 au milieu des marécages pour sécuriser les pêcheurs et ouvriers des salins. D’abord protectrice et guerrière, cette tour devient spirituelle quand Charlemagne l’octroie à l’abbaye des Bénédictins. Au moment des Croisades, Louis IX / Saint-Louis fait construire une route entre les marais en plus d’une tour Carbonnière pour protéger la ville et la tour de Constance pour abriter sa garnison. A partir de là, Louis IX s’élancera par deux fois pour les Croisades ! (en 1248 et 1270 où il meurt de dysenterie). Plus tard, au début du XIVe siècle, Philippe le Bel utilise ce site fortifié pour incarcérer les Templiers. Début XVe, d’importants travaux sont entrepris pour faciliter l’accès d’Aigues-Mortes à la mer. En 1806, une solution est enfin trouvée : Aigues-Mortes devient un port fluvial grâce au Canal du Rhône à Sète. Fin XIXe, la cité connaîtra un sanglant épisode historique : le massacre des Italiens en août 1893 (le plus grand massacre d’immigrés de l’histoire contemporaine de la France mais aussi l’un des plus grands scandales de son histoire judiciaire – puisqu’aucune condamnation ne sera jamais prononcée)…

Aigues-Mortes, ville fortifiée / crédit photo : http://minu.me/7cfa/p

PAYS

A Aigues-Mortes, au cœur de la Camargue, les amoureux de la nature pourront prendre le temps d’admirer une faune et une flore typique et généreuse : élevages de taureaux, de chevaux sauvages dans les marais environnants… Côté paysage, les marais salants évidemment sauront vous dépayser ainsi que le riche patrimoine médiéval des XIIIe et XIVe siècles et la proximité avec la mer.

TOURISME

Vous visiterez le joli centre-ville d’Aigues-Mortes ; la Tour de Constance datant de 1242 (sous Saint-Louis) avec sa salle des gardes et sa salle des chevaliers, ses remparts qui se déploient sur une longueur de 1600 m ; la Tour Carbonnière (1346) ; l’église Notre-Dame-des-Sablons qui date du milieu du XIIIe, sa statue de Saint-Louis, les restes d’un très vieux crucifix… ; la chapelle des Pénitents gris et celle des Pénitents blancs ; la place Saint-Louis, etc.

Publicités

Séjour tout compris en Corse : 8 jours sur l’île de Beauté avec visites guidées

Le soleil et la chaleur vous manquent déjà ?
Cette semaine, direction la Corse !

Depuis Toulon, vous embarquez sur un ferry pour un dîner au restaurant et une nuit en cabine en direction de Bastia ou d’Ajaccio. Dès le lendemain, vous débutez votre séjour accompagné en suivant la Côte jusqu’à Calvi afin de visiter des villages pittoresques comme ceux de San Antonino, Aregno (pour sa chapelle datant du XIVe siècle), Pigna (et ses ateliers de luthiers) et enfin Lumio. Au cœur de tous ces jolis villages, vous prenez plaisir à goûter aux produits régionaux tels la charcuterie du pays, des variétés de fromage exquises, de l’huile ou de la confiture. Après toutes ces découvertes, vous prenez la route jusqu’à Porto par le Col de la Croix.

San Antonino – Corse – crédit photo : http://bit.ly/SGZIfJ

Votre troisième journée peut-être consacrée à une excursion aux Calanques de Piana et Cargèse. Vous profitez d’une vue panoramique du Golfe de Girolata, où vous attendent de magnifiques paysages de roches rouges… Vous êtes bien ici, vous profitez du temps radieux, de la nature environnante, riche et généreuse.

A Ajaccio, la cité impériale, vous découvrez la cour Napoléon, la place d’Austerlitz, qui révèle une superbe statue de l’empereur. Par le Col St Georges, Olmeto, Sartène, vous atteignez le Golfe de Porto-Vecchio (visitez la rue Borgo et les marais salants)… Avant de découvrir Bonifacio, « la ville blanche » créée par le Comte Boniface. Vous vous laissez aller à prendre le petit train qui vous fait visiter la Citadelle. En bateau, vous découvrez les coins secrets de Bonifacio comme ses grottes et ses falaises. D’autres émotions vous attendent à Palombaggia, l’une des plages les plus belles de Méditerranée occidentale. La pinède qui l’entoure vous enivre de ses odeurs si agréables…

Palombaggia – Corse – crédit photo : http://bit.ly/SGZXHJ

D’autres paysages vous attendent : aux Aiguilles de Bavella à 1240m d’altitude ; dans la vallée de la Solenzara, majestueuse avec ses canyons et ses piscines naturelles. Votre séjour prend fin (malheureusement) et vous terminez votre périple corse dans le Cortenais : la ville de Corte vous accueille. C’est un peu le centre historique de la Corse, que vous pouvez visiter en petit train. Ponte Nuovo, Ponte Leccia sont les deux dernières haltes lors de ce séjour inoubliable en Corse.

Visitez Gotland, la plus grande île suédoise en mer Baltique

Cette semaine, nous avions envie de vous parler d’une île étonnante, Gotland, la plus grande île de Suède, entourée d’autres îles plus petites comme Gotska Sandön, Stora Karlsö, Lilla Karlsö ou encore la plus connue d’entre elles, Fårö, célèbre grâce à la figure mythique du réalisateur suédois Ingmar Bergman qui choisi de s’établir sur cette île où furent filmés plusieurs de ses films comme A travers le miroir (1961), Persona (1966), L’Heure du loup (1968), La Honte (1968), Une passion (1969) et Scènes de la vie conjugale (1972). On peut aussi citer Le Sacrifice, film d’Andreï Tarkovski (1986). Mais avant de s’arrêter sur Fårö, revenons-en à Gotland…

Ingmar Bergman sur Fåro – crédit photo : http://bit.ly/QEWtAy

C’est à 90 kilomètres à l’est de la Suède que vous découvrirez Gotland (à 130 kilomètres à l’ouest des côtes Lettones). La particularité la plus frappante de cette île est sa constitution sous forme de plateau calcaire sans montagne. Ainsi, Gotland est une île aux paysages vraiment époustouflants car terriblement dépaysants. Vous serez certainement impressionnés par les falaises le long de la côte ouest (le point culminant de l’île étant Lojsta, situé au centre de l’île, à 83m d’altitude). Les paysages arides sont aussi légions sur Gotland : on parle d' »Alvar » pour nommer les landes sèches particulières aux îles suédoises d’Öland et Gotland. Vous y trouverez d’étranges piliers calcaires appelés « raukar » (plutôt au sud et au nord de l’île). Ces sculptures naturelles incroyables sont formées par la mer et peuvent parfois atteindre 10 mètres de hauteur !

Gotland – colonnes de calcaire « raukar » – crédit photo : http://bit.ly/NQJhev

Sur Gotland, les amoureux de la nature pourront admirer de superbes espèces d’oiseaux, de lapin, de chevaux et des orchidées. Notez aussi la présence sur l’île de la plus ancienne race de moutons de Suède… Vous ne serez pas les seuls touristes sur Gotland puisqu’il s’agit d’une destination très prisée par les Suédois, attirés par le climat doux de l’île. Bon nombre d’entre eux s’adonnent alors aux randonnées, au vélo, au golf, au kayak en mer, à la plongée, etc. Bien évidemment, l’attraction principale reste Visby, la fameuse ville médiévale inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995. A Visby, vous pourrez admirer les églises médiévales, uniques au monde ! On peut compter 92 églises, encore ouvertes et utilisées pour les offices. Vous découvrirez les plus anciennes d’entre elles à Atlingbo, Fardhem et Stenkyrka : elles renferment des fresques, des reliefs et des croix en bois ou crucifix savamment sculptés. Autres curiosités touristiques : la Villa Kunterbunt à Kneippbyn, rendue célèbre par Fifi Brindacier, l’héroïne d’Astrid Lindgren.

Villa Kunterbunt – crédit photo : http://bit.ly/VI4ZlX

Visby – Gotland – crédit photo : http://bit.ly/UI1bD9

Du côté des événements, nous vous conseillons notamment la Medeltidsveckan c’est-à-dire la Semaine Médiévale qui attire chaque année 200.000 visiteurs passionnés de Moyen-âge. Visby redevient alors une ville hanséatique incroyable et les habitants sont costumés pendant plusieurs jours, vivant au rythme de la musique, du théâtre et du marché. Les Olympiades de Gotland attirent aussi de nombreux visiteurs à Stånga en juin. A Rone, vous pourrez participer aux championnats du monde officiels de kubb (sorte de jeu de quilles ou jeu d’échecs viking). Autre événement insolite, passionnant pour tout cinéphile : la Bergmanveckan ou Semaine Bergman à Fårö (la prochaine édition aura lieu du 24 au 30 juin 2013). Cette rencontre est une sorte de grande réunion incontournable des passionnés d’Ingmar Bergman, qui bénéficient, à cette occasion, de projections de films, de pièces de théâtre, d’émissions de radio ou de télévision. La Semaine Bergman comprend un total de 52 événements tous liés au maître du cinéma suédois contemporain. Si vous aimez l’art sous toutes ses formes, vous apprécierez les ateliers ouverts à tous par 95 artistes de Gotland pendant le week-end de la Pentecôte. Les amateurs de gastronomie ne manqueront pas de leur côté les chasses aux truffes et les week-ends dégustations pour goûter aux spécialités culinaires de Gotland !

Un séjour en Camargue à la découverte d’Arles

Arles ou la petite Rome des Gaules… Les passionnés d’histoire y trouvent leur compte tant cette ville recèle de monuments inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO ! D’emblée, on peut citer l’amphithéâtre, les thermes, la nécropole d’Alyscamps, le portail de l’église Saint-Trophime, la tour de l’Horloge, l’hôtel de ville, le quartier de Trinquetaille, la statue de l’écrivain Frédéric Mistral, la place du Forum… : un vrai musée à ciel ouvert !

Arles – crédit photo : http://bit.ly/PimLJE

Mais Arles, ce n’est pas non plus que ça. Passer quelques vacances à Arles est synonyme de soirées animées, de rencontres festives, de balades et autres flâneries, par un passage obligé sur un marché à la rencontre des producteurs locaux, en bavardant dans le quartier de la Roquette, avant de boire un verre à la terrasse d’un café de la place du Forum.

Vincent Van Gogh – terrasses du café, place du Forum à Arles – crédit photo : http://bit.ly/QfNYi7

Côté culture et folklore, nous vous conseillons les Rencontres d’Arles Photographie, les ferias, les courses camarguaises, le musée de l’Arles antique, le théâtre antique, le cloître de Saint-Trophime, et la campagne environnante sur les traces de Vincent Van Gogh évidemment…

Cloître Saint Trophime Arles – crédit photo : http://bit.ly/TSPHw9

L’année 2013 sera irlandaise ou ne sera pas : The Gathering Ireland 2013

Pour les Irlandais, l’année 2013 sera synonyme d’un immense rassemblement tout au long de l’année, un évènement intitulé « The Gathering Ireland 2013 », vraiment attendu par tous les fans de culture irlandaise

Le pays invite ainsi tous ses habitants à organiser leurs propres événements de rassemblement via le site web www.thegatheringireland.com. Parallèlement, tous les tweets publiés par des fans contenant le hashtag #TheGathering2013 ou le twitto @GatheringIRL apparaissent sur un mur du site, mis à jour en continu. Si vous avez choisi l’Irlande comme destination lors de vos vacances en 2013, vous vivrez au rythme de ce rassemblement géant, et dans toutes les régions du pays.

Are you ready ? pour un lancer de bottes de caoutchouc ?

Fêtes en tout genre, festivals, musique, cinéma, théâtre, danse, spectacles, gastronomie, folklore, Saint-Patrick, Temple Bar Trad Fest, Bloomsday, Guinness Arthur’s Day, Clonmel Junction Festival : tous les prétextes seront bons pour vous amuser auprès des Irish People les plus festifs !

Séjour frissons en Ecosse : visitez les châteaux hantés !

Vous souhaitez visiter l’Ecosse mais de manière différente ? Les histoires d’esprits et les légendes occultes vous font frissonner de plaisir ou de terreur ? Alors suivez-nous sur la route des châteaux hantés d’Ecosse…

  1. Skaill House: une demeure seigneuriale austère du XVIIe siècle située sur l’archipel des Orcades près de Skara Brae (le site préhistorique le plus extraordinaire de la région, comprenant un village néolithique). Les fantômes y sont particulièrement actifs puisqu’ils parviennent à terrifier les chiens, à faire entendre leurs pas dans des pièces vides et à s’asseoir près des hôtes lorsqu’ils sont couchés dans leur lit (personnellement, je préfère éviter ce type d’endroit, et vous ?).

    Skaill House – crédit photo : http://bit.ly/RjIKkQ

  2. Delgatie Castle : situé près de Turiff dans l’Aberdeenshire, ce château voit ses origines remonter à l’année 1030 ! La plus grande partie du bâtiment date toutefois des années 1570… Ici, l’on parle d’un fantôme aux cheveux rouges qui hanterait les couloirs du château (sans doute un certain Alexandre Hay, vu pendant la Seconde Guerre mondiale).

    Delgatie Castle – crédit photo : http://bit.ly/OMyEWR

  3. Glamis Castle dans l’Angus : il s’agit là de l’un des plus célèbres châteaux de toute l’Ecosse… En effet, la reine mère y a grandi et la princesse Margaret y est née. On lui associe surtout la figure historique de Lady Glamis qui fut accusée de sorcellerie à la mort de son époux le Lord John de Glamis. En prison, elle perdit la vue puis fut brûlée vive devant le château d’Edimbourg, avant de devenir la fameuse « dame grise » qui hante le château – et surtout la chapelle de Glamis Castle. Elle est accompagnée d’un homme énorme et barbu, Earl Beardie, qui a un jour joué aux cartes avec le diable et a perdu la partie…

    Glamis Castle – crédit photo : http://bit.ly/NlAixh

  4. Culzean Castle et son fantôme de joueur de cornemuse : sur la falaise d’Ayrshire, ce château au parc boisé et aux allées fleuries appartenait autrefois à une grande famille écossaise, les Kennedy. Construit à partir du 12e siècle puis réaménagé en 1771, cette forteresse du Clan Kennedy accueille depuis déjà fort longtemps le fantôme d’un joueur de cornemuse, qui aime jouer quelques airs dans l’enceinte du château ou pour célébrer les mariages au sein du clan Kennedy. Il serait aussi accompagné d’une femme habillée d’une robe boule, vue en 1972. Quatre ans plus tard, des touristes voient apparaître une forme vaporeuse dans un escalier du château.

    Culzean Castle – crédit photo : http://bit.ly/QbbmIZ

  5. Drumlanrig Castle : Près de Dumfries, c’est le siège historique de la famille du dixième duc de Buccleuch et Queensberry. Construit au 17e siècle, ce château abrite aujourd’hui une très belle collection de tableaux dont un Holbein, un Léonard de Vinci, un Rembrandt mais aussi… le spectre d’un grand singe jaune si l’on en croit la légende!

    Drumlanrig Castle – crédit photo : http://bit.ly/RwS7PZ

  6. House of the Binns – que l’on appelle plus couramment The Binns – est une sorte de manoirdatant du 17e siècle à proximité de Linlithgow. Cette demeure est connue pour avoir été le lieu d’une partie de cartes entre le propriétaire du manoir, le Général Tam Dalyell of the Binns (ou Tam o’ the Binns) et un hôte particulièrement indésirable : le Diable en personne ! Aujourd’hui, les touristes peuvent encore voir la fameuse table sur laquelle se déroula cette satanique partie de cartes…

    House of the Binns – crédit photo : http://bit.ly/QATKut

  7. Palais de Falkland: il s’agit d’un ancien palais des rois d’Ecosse situé à Falkland dans la région du Fife. Sinistre demeure qui vit le duc d’Albany Robert Stuart y faire emprisonner en 1402 son neveu David Stuart duc de Rothesay (fils aîné de Robert III d’Ecosse) en le laissant mourir de faim à 23 ans. Ce château est surtout connu aujourd’hui pour y abriter une mystérieuse dame blanche…

    Palais de Falkland – crédit photo : http://bit.ly/OISGBt

  8. Fyvie Castle : sur les rives de l’Ythan, c’est l’un des plus beaux exemples d’architecture baronniale écossaise (ses origines remontent XIIIe siècle). C’est en 1920 qu’apparaît le premier fantôme : une dame verte. Pourquoi seulement à cette époque ? Car le propriétaire du château souhaitait restaurer un mur qui commençait à se couvrir de moisissure : en le réparant, les ouvriers découvrirent le squelette d’une femme derrière les briques. Le propriétaire pensa donc bien faire en offrant à ce corps une sépulture digne de ce nom. Or, de nombreux phénomènes inexpliqués eurent lieu. Le propriétaire décida donc de remettre le corps de la femme à sa place… et les apparitions s’arrêtèrent net. Il n’est pas toujours aisé de bien comprendre les fantômes en Ecosse!

    Fyvie Castle – crédit photo : http://bit.ly/Mhki3d

Circuit en Vendée : du Puy du Fou au Marais Poitevin en passant par La Rochelle

Une région française où il fait bon vivre pour passer de belles vacances d’été? La Vendée, évidemment, dont le chef-lieu est La Roche-sur-Yon… Laissez-vous guider au cœur de ce circuit que nous vous proposons, depuis le Puy du Fou jusqu’au Marais Poitevin en passant par La Rochelle.

La Rochelle : Crédit photo http://bit.ly/Nt7Sok

Et si vous débutiez votre séjour en Vendée par Chantonnay, une commune située à la porte du Bocage vendéen ? Cette petite ville calme est un havre de paix écologique et l’un des villages fleuris les plus beaux de France. Depuis ce petit coin de nature paradisiaque, vous partirez à la conquête du Grand Parc du Puy du Fou pour vivre une journée inoubliable : traversez toutes les époques, prenez-vous pour un certain MartyMcFly pour faire ce saut dans le temps si dépaysant et fantastique ! Depuis l’époque Gallo-Romaine, le Moyen-Âge, la Renaissance, jusqu’à la Belle Epoque, vous vivrez les plus riches heures de la région grâce à des spectacles grandioses dignes des plus grandes œuvres son et lumière. En cette année 2012, vivez les 35 ans de la fameuse Cinéscénie et découvrez un véritable feu d’artifice de nouveautés qui viennent célébrer cet anniversaire. Plusieurs spectacles s’offrent à vous : le signe du triomphe, les Vikings, le bal des oiseaux fantômes, le secret de la lance, Mousquetaire de Richelieu. Du côté des villages, vous traverserez la cité médiévale, le village du XVIIIe siècle ou le bourg de 1900. Les enfants s’amuseront au coeur d’une nature généreuse auprès d’animaux adorables, avant de découvrir d’autres spectacles ou le monde imaginaire de Jean de La Fontaine (nouveauté 2012). En famille ou entre amis, ce lieu magique est fait pour vous !

Le Puy du Fou 2012 crédit photo : http://bit.ly/NRcCDV

Plus loin, vous découvrirez La Rochelle, la fameuse « Porte Océane ». Capitale historique de l’Aunis, ce complexe portuaire est une cité millénaire, dotée d’un riche patrimoine historique et urbain. Nous vous conseillons la visite de la ville fortifiée avec ses nombreux bâtiments de défense et ses tours médiévales du Vieux-Port (la Tour Saint-Nicolas, la Tour de la Chaîne et celle de la Lanterne). Ces vestiges sont issus de l’enceinte médiévale du XIVe siècle rasée par Richelieu en 1628 lors du siège de la ville. La porte de la Grosse Horloge vaut vraiment le détour ainsi que l’Hôtel de ville Renaissance et de nombreux édifices classiques (dont l’Hôtel de la Bourse). Du côté des parcs et jardins publics, nous vous invitons à vous poser quelques instants au sein du Parc Charruyer (classé monument historique en 1931) et le Parc Frank Delmas, reliés par les Allées du Mail. Les plages, évidemment, vous invitent à des moments de farniente, comme sur la Plage de la Concurrence ou celle des Minimes (avec son Phare du Bout du Monde), sans oublier la plage de Chef de Baie et celle d’Aytré. Un circuit-séjour en Vendée ne serait pas ce qu’il est sans une visite du célèbre aquarium de La Rochelle situé au cœur de la ville depuis 2001. Il s’agit là de l’un des plus grands aquariums d’Europe avec ses quelques 10 000 espèces issues du monde entier : magique ! Les amateurs de musées s’y retrouveront aussi, parmi le musée des Beaux-Arts de La Rochelle (de 1844), le musée d’Orbigny-Bernon (1921, faïences et porcelaines), son musée d’histoire naturelle (1831), le musée du Nouveau Monde, le musée maritime, le premier musée des automates, etc.

Marais Poitevin, crédit photo : http://bit.ly/NeCATJ

Le Marais Poitevin et la baie d’Aiguillon forment encore une autre curiosité de cette région verdoyante : la Venise Verte (Maillezais, récompensée par le Label Grand Site de France), à la faune et flore exceptionnelles, vous invite à une ballade en barque, au rythme des canaux empruntés par les maraîchins sur des « plates » qu’ils manient à l’aide de leurs « pigouilles ». De là, vous pourrez visiter Tiffauges afin de découvrir avec stupeur le tristement célèbre Château de Barbe-Bleue : frissons garantis !