Séjour tout compris en Corse : 8 jours sur l’île de Beauté avec visites guidées

Le soleil et la chaleur vous manquent déjà ?
Cette semaine, direction la Corse !

Depuis Toulon, vous embarquez sur un ferry pour un dîner au restaurant et une nuit en cabine en direction de Bastia ou d’Ajaccio. Dès le lendemain, vous débutez votre séjour accompagné en suivant la Côte jusqu’à Calvi afin de visiter des villages pittoresques comme ceux de San Antonino, Aregno (pour sa chapelle datant du XIVe siècle), Pigna (et ses ateliers de luthiers) et enfin Lumio. Au cœur de tous ces jolis villages, vous prenez plaisir à goûter aux produits régionaux tels la charcuterie du pays, des variétés de fromage exquises, de l’huile ou de la confiture. Après toutes ces découvertes, vous prenez la route jusqu’à Porto par le Col de la Croix.

San Antonino – Corse – crédit photo : http://bit.ly/SGZIfJ

Votre troisième journée peut-être consacrée à une excursion aux Calanques de Piana et Cargèse. Vous profitez d’une vue panoramique du Golfe de Girolata, où vous attendent de magnifiques paysages de roches rouges… Vous êtes bien ici, vous profitez du temps radieux, de la nature environnante, riche et généreuse.

A Ajaccio, la cité impériale, vous découvrez la cour Napoléon, la place d’Austerlitz, qui révèle une superbe statue de l’empereur. Par le Col St Georges, Olmeto, Sartène, vous atteignez le Golfe de Porto-Vecchio (visitez la rue Borgo et les marais salants)… Avant de découvrir Bonifacio, « la ville blanche » créée par le Comte Boniface. Vous vous laissez aller à prendre le petit train qui vous fait visiter la Citadelle. En bateau, vous découvrez les coins secrets de Bonifacio comme ses grottes et ses falaises. D’autres émotions vous attendent à Palombaggia, l’une des plages les plus belles de Méditerranée occidentale. La pinède qui l’entoure vous enivre de ses odeurs si agréables…

Palombaggia – Corse – crédit photo : http://bit.ly/SGZXHJ

D’autres paysages vous attendent : aux Aiguilles de Bavella à 1240m d’altitude ; dans la vallée de la Solenzara, majestueuse avec ses canyons et ses piscines naturelles. Votre séjour prend fin (malheureusement) et vous terminez votre périple corse dans le Cortenais : la ville de Corte vous accueille. C’est un peu le centre historique de la Corse, que vous pouvez visiter en petit train. Ponte Nuovo, Ponte Leccia sont les deux dernières haltes lors de ce séjour inoubliable en Corse.

Publicités

Un séjour en Camargue à la découverte d’Arles

Arles ou la petite Rome des Gaules… Les passionnés d’histoire y trouvent leur compte tant cette ville recèle de monuments inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO ! D’emblée, on peut citer l’amphithéâtre, les thermes, la nécropole d’Alyscamps, le portail de l’église Saint-Trophime, la tour de l’Horloge, l’hôtel de ville, le quartier de Trinquetaille, la statue de l’écrivain Frédéric Mistral, la place du Forum… : un vrai musée à ciel ouvert !

Arles – crédit photo : http://bit.ly/PimLJE

Mais Arles, ce n’est pas non plus que ça. Passer quelques vacances à Arles est synonyme de soirées animées, de rencontres festives, de balades et autres flâneries, par un passage obligé sur un marché à la rencontre des producteurs locaux, en bavardant dans le quartier de la Roquette, avant de boire un verre à la terrasse d’un café de la place du Forum.

Vincent Van Gogh – terrasses du café, place du Forum à Arles – crédit photo : http://bit.ly/QfNYi7

Côté culture et folklore, nous vous conseillons les Rencontres d’Arles Photographie, les ferias, les courses camarguaises, le musée de l’Arles antique, le théâtre antique, le cloître de Saint-Trophime, et la campagne environnante sur les traces de Vincent Van Gogh évidemment…

Cloître Saint Trophime Arles – crédit photo : http://bit.ly/TSPHw9

L’année 2013 sera irlandaise ou ne sera pas : The Gathering Ireland 2013

Pour les Irlandais, l’année 2013 sera synonyme d’un immense rassemblement tout au long de l’année, un évènement intitulé « The Gathering Ireland 2013 », vraiment attendu par tous les fans de culture irlandaise

Le pays invite ainsi tous ses habitants à organiser leurs propres événements de rassemblement via le site web www.thegatheringireland.com. Parallèlement, tous les tweets publiés par des fans contenant le hashtag #TheGathering2013 ou le twitto @GatheringIRL apparaissent sur un mur du site, mis à jour en continu. Si vous avez choisi l’Irlande comme destination lors de vos vacances en 2013, vous vivrez au rythme de ce rassemblement géant, et dans toutes les régions du pays.

Are you ready ? pour un lancer de bottes de caoutchouc ?

Fêtes en tout genre, festivals, musique, cinéma, théâtre, danse, spectacles, gastronomie, folklore, Saint-Patrick, Temple Bar Trad Fest, Bloomsday, Guinness Arthur’s Day, Clonmel Junction Festival : tous les prétextes seront bons pour vous amuser auprès des Irish People les plus festifs !

Tallinn, capitale de l’Estonie : magie d’un voyage dans les Pays Baltes

Au cœur des Pays Baltes, nous vous proposons cette semaine une escapade à Tallinn, la sublime capitale d’Estonie, située sur la côte du golfe de Finlande en mer Baltique. Cette ancienne place de commerce bien connue en Scandinavie et Russie est citée dès 1154 dans un Atlas, avant d’apparaître dans des chroniques russes sous le nom de Kolyvan notamment. Le nom « Tallinn » apparaît certainement dès l’invasion danoise en 1219 si l’on comprend la contraction « Taani linn » comme transcription de « ville danoise ».

Ville membre de la Hanse au moyen-âge, Tallinn – ou Reval – devient synonyme de commerce du sel avant de devenir un haut lieu d’immigration allemande jusqu’à la Réforme luthérienne dans les années 1523-1524. Après la domination danoise puis allemande viendront les temps des invasions suédois et russe… La ville sort de la Seconde Guerre Mondiale meurtrie mais sa vieille ville s’en sort finalement assez bien, une chance lorsque l’on considère la richesse de son patrimoine historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 1997.

Par conséquent, Tallinn vous réserve d’incroyables surprises touristiques dont de superbes vestiges médiévaux ou des bâtiments aux façades classique, Renaissance, Baroque ou Rococo.

Du XIIIe siècle, la vieille ville a conservé ses remparts et ses tours (Numma, Kudjala, Sauna). Visitez par exemple le Musée de la mer au sein de la Tour Marguerite ou « Grosse Marguerite », l’Hôtel de ville (où vous découvrirez la plus ancienne pharmacie d’Europe encore en activité), son clocher datant du XIVe siècle, le château de Toompea bien visible sur la ville haute par sa couleur rose bonbon (il est aussi le siège du Parlement Estonien), la porte Renaissance de la maison de la confrérie des Têtes Noires, la maison des chevaliers d’Estland (Bibliothèque Nationale aujourd’hui), le château baroque de Catharinenthal (la résidence d’été de Pierre le Grand), les nombreuses églises gothiques, l’église baroque du Dôme et la cathédrale orthodoxe Alexandre-Nevsky (style moscovite, en photo). De nombreuses occupations et visites guidées vous attendent comme les 30 musées, les festivals de cinéma et de musique, les théâtres, les galeries d’art et d’exposition… Rien d’étonnant pour la capitale européenne de la culture en 2011.

Depuis le port de Tallinn, lors de votre séjour dans les Pays Baltes, vous pourrez poursuivre votre circuit en prenant un bateau pour Helsinki ou Stockholm

Séjour en Irlande : cet été, je veux visiter Cork !

C’est au sud de l’Irlande que l’on découvre Cork, la deuxième plus grande ville d’Irlande. Le comté de Cork et ses quelques 119 000 habitants accueillent chaque année de nombreux touristes, curieux de découvrir une autre ville irlandaise que Dublin ou Belfast. Mais pourquoi choisir Cork comme destination ?

Crédit photo : http://bit.ly/LRlPvO

Parce que Cork est une ville rebelle historique, depuis la fameuse Guerre des Roses qui opposa la maison royale de Lancastre et la maison royale d’York vers 1485. Et selon les habitants, c’est là la « véritable capitale de l’Irlande » ! Fondé par Saint Finbarr au VIe siècle, un monastère est l’origine de cette ville irlandaise. On doit à Jean d’Angleterre la signature de la charte de la ville en 1185. Cork la rebelle s’est transformée au fil des ans, surtout à l’époque des invasions Vikings. De cette époque difficile, nous observons encore aujourd’hui des vestiges comme les remparts. Puis le XIXe siècle a forcément su créer une nouvelle facette à la ville : le port de Cork s’est bien évidemment fait l’une des places fortes de l’embarquement d’émigrants, désireux de se faire une nouvelle vie aux Etats-Unis… On identifie autre période historique douloureuse liée à la guerre d’indépendance irlandaise.

Crédit photo : http://bit.ly/LRm4aj

Cork possède tout le charme d’une ville édifiée sur un ancien marécage, le long du fleuve Lee qui traverse aussi la ville. C’est donc une île, au milieu de la rivière, qui forme la principale partie du centre ville de Cork, St-Patrick’s Street, avec ses jolies petites maisons et son fameux pont avec ses 3 arches, St Patrick’s Bridge. Un autre centre plus « artisanal » s’offre à vous si vous visitez Butter Exchange : son nom vient de la période entre le XVIIIe et 1924, lorsque Cork était une plaque tournante du commerce de beurre salé ! De plus, les quais et les docks font de Cork l’un des principaux ports de la grande île.

Curiosités conseillées, attractions, festivals : Butter Exchange, St Patrick’s Street, St Patrick’s Bridge, la cathédrale St Finbarr (Dean Street) impressionnante dans son style gothique français datant de 1865, le musée de Cork, Cork City Gaol (attraction touristique de la ville), le marché couvert English Market, le Cork County Hall, le Cork Country Council, le Guinness Cork Jazz Festival qui se tiendra au théâtre Everyman Palace Theatre du 26 au 29 octobre 2012 et le Corona Cork Film Festival du 11 au 18 novembre 2012…